GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Benyamin Netanyahu rejette tout retour aux frontières de 1967

    media  
    Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu à la tribune de l’AIPAC, le 23 mai 2011. REUTERS/Jason Reed

    Suite de la visite de Benyamin Natanyahu aux Etats-Unis, une visite marquée par un débat sur les frontières d'Israël. Le président américain Barack Obama s'est en effet déclaré favorable à la création d'un Etat palestinien, sur la base des frontières de 1967. Une proposition que le Premier ministre israélien a une nouvelle fois rejetée lundi 23 mai 2011, alors qu'il s'exprimait devant l'AIPAC, le principal lobby pro-israélien aux Etats Unis.

    L'Aipac, premier lobby américain pro-israélien

    D’abord nommé the « Americain sionist council », Conseil sioniste américain, l’Aipac, Comité américain des affaires publiques d’Israël, est le premier lobby américain pro-israélien. Fondé en 1951 par Isaïe L. Kennen, l’Aipac œuvre à renforcer les relations entre Israël et les Etats-Unis auprès des deux tendances politiques américaines. Il compte 10 000 membres et son financement provient d’aides privées. Son siège social est situé à Washington. Chaque année, l’Aipac est à l’origine de 100 initiatives politiques et législatives concernant le Moyen-Orient.

    Parmi les principaux objectifs de l’Aipac, on notera l’encouragement auprès des législateurs à « concourir au processus de paix israélo-palestinien » et à stopper le programme nucléaire illicite en Iran. Un lobby très influent sur le Congrès dont les législateurs peuvent s’opposer à la fourniture d’armes à un pays étranger et doivent aussi déterminer le montant de l’aide extérieure.  

    Electoralement, un candidat américain a tout à gagner à avoir le soutien de l’Aipac. La communauté juive est importante dans les états de New-York, du New-Jersey, de l’Illinois, de Californie ou de Floride. Les juifs américains sont plus de six millions. Ils sont très attachés à l’Etat hébreu et prêts à le soutenir.

    Le rôle de l’Aipac est toutefois controversé aux Etats-Unis où certains lui reprochent de trop peser sur la politique étrangère américaine. En 2007, deux universitaires américains ont publié un livre qui dénonçait la puissance du lobby et a fait grand bruit : « Le lobby pro-israélien et la politique étrangère américaine » par Stephen Walt, et John Mearsheimer.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.