GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Al-Qaïda prend le contrôle d’une ville au sud du Yémen

    media Des habitants de Zinjibar manifestent contre le président Saleh, au Yémen, le 11 février 2011 REUTERS/Stringer

    Après deux jours de combat, des hommes qui seraient liés à al-Qaïda ont réussi à prendre le contrôle de Zinjibar, une ville côtière du sud située à un cinquantaine de kilomètres à l’est d’Aden. Selon des témoignages recueillis sur place, les assaillants, solidement armés, étaient quelques centaines. Les affrontements avec les forces gouvernementales ont fait 18 morts.

    Laisser dans certaines zones des groupes armés prendre le contrôle... C'est une stratégie de déstabilisation qui sert au président Saleh pour se maintenir au pouvoir

    Marine Poirier, chercheuse à l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence 29/05/2011 Écouter

    Au moment où le président Ali Abdallah Saleh est confronté à une révolte populaire pour le chasser du pouvoir, l’opposition n’a pas manqué de voir dans la « prise » de Zinjibar, une manœuvre du chef d’Etat destinée à agiter l’épouvantail d’al-Qaïda face à la communauté internationale. Le Forum commun, coalition de l’opposition parlementaire, dénonce « ces complots criminels de Ali Abdallah Saleh » et réclame de nouveau « le départ immédiat » du président, au pouvoir depuis près de 33 ans.

    L'offensive de l'opposition a été appuyée dès ce dimanche par des généraux dissidents qui ont accusé le président Saleh d'avoir livré une province du sud du pays aux « terroristes ». Les militaires dissidents en ont aussi profité pour appeler les troupes qui sont encore fidèles au chef de l'Etat à faire défection et à rallier la contestation.

    Selon les déclarations d’un responsable local, reprises par l’AFP, et qui a pu fuir vers Aden, les hommes armés ont d’abord occupé toutes les administrations de Zinjibar dès le vendredi 27 mai 2011. L’attaque a duré plus de quarante-huit heures et les combats entre l’armée yéménite et plus de 200 assaillants ont fait 18 morts, parmi lesquels un colonel et au moins un civil.

    Ce dimanche 29 mai, des forces gouvernementales, il ne resterait plus qu’une brigade mécanisée encerclée. La veille, les assaillants avaient lancé des appels dans la ville qui compte un peu plus de 70 000 habitants pour les inciter à rouvrir les commerces et à sortir, mais en vain.
     
    Sauve qui peut  

    Les affrontements ont été extrêmement violents rapportent des habitants de Zinjibar qui signalent aussi que les hommes armés se sont rendus à la prison centrale de la ville où ils ont libéré des dizaines de prisonniers qui y étaient détenus. Un témoin, cité par l’AFP, dit avoir vu des assaillants abattre des soldats qui s’étaient rendus ; les habitants ont été empêchés de les enterrer et les corps ont été laissés au soleil… Dès que le bruit s’est répandu que les hommes armés revendiquaient leur appartenance à al-Qaïda, des dizaines de familles ont aussitôt pris la route pour se réfugier à Aden, à une ciquantaine de kilomètres.

    C’est la deuxième fois en quelques mois que la ville Zinjibar subit une attaque d’Aqpa (al-Qaïda dans la péninsule arabique). En mars déjà, l’armée s’en était retirée brièvement, après des affrontements avec des combattants se réclamant de l’organisation islamiste. Aqpa est considéré par Washington comme la section la plus active de la nébuleuse islamiste ; elle a été créée en 2009 en associant les branches yéménite et saoudienne du réseau al-Qaïda.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.