GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Des centaines de combattants se dirigent vers Sanaa

    media Les manifestations contre le président Saleh durent depuis quatre mois. REUTERS/Ammar Awad

    Au Yémen, le gouvernement évoque la possibilité d'un aboutissement de la médiation des pays du Golfe, qui prévoit un départ du président Ali Abdallah Saleh, selon un porte-parole officiel. Mais les combats continuent dans le pays et des centaines de combattants se sont dirigés des hauts-plateaux vers Sanaa pour prêter main forte au cheick Sadeq al-Ahmar, le chef de la tribu des Hached, rallié à l'opposition.

    Les informations sont de plus en plus contradictoires. Dernier rebondissement de cet état d'incertitude : le directeur de l'aéroport de Sanaa vient de démentir le blocage du trafic aérien, selon la télévision publique. Les avions ne seraient donc pas déroutés vers Aden à cause des tirs d'artillerie, comme cela avait été annoncé par un agent de l'aéroport.

    Ce qu'on sait, en revanche, c'est que des combats se déroulent à une quinzaine de kilomètres au nord de Sanaa entre les opposants des tribus et les forces du président Saleh. Après les affrontements qui ont fait plus de 15 morts dans la nuit, des centaines de combattants se sont dirigés des hauts-plateaux vers Sanaa pour prêter main forte au cheick Sadeq al-Ahmar, le chef de la tribu des Hached, rallié à l'opposition.

    Mais les militaires ont dressé un barrage au nord de Sanaa pour empêcher les partisans du cheick al-Ahmar d'atteindre la capitale, selon le ministère de la Défense yéménite. L'agence officielle Saba rapporte que les forces gouvernementales ont réussi à reprendre les bâtiments officiels aux hommes du chef des Hached. Une source proche du président Saleh explique que ces hommes auraient été désarmés et expulsés.

    En revanche, les habitants de Sanaa, eux, décrivent une situation plutôt calme et sans manifestation pour le moment. Quelques coups de feu ont été entendus près de la résidence du cheik Sadeq al-Ahmar - pourtant détruite - dans le quartier d'al-Hassaba. Pour les opposants de Saleh, il s'agit de mesures d'intimidation pour inciter le peuple à quitter la ville.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.