GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Ali Abdallah Saleh : «Je me porte bien»

    media Images de la télévision yéménite lors de la diffusion du message présidentiel. Reuters/Yémen TV

    Dans un message audio diffusée à la télévision vendredi 3 juin, le président yéménite a affirmé être bien portant. Dans l’après-midi, l’opposition avait dans un premier temps annoncé son décès. Jusqu'à ce que l’on apprenne d’une source proche du président Ali Abdallah Saleh qu’il se trouvait à l’hôpital du ministère de la Défense. La Maison Blanche a condamné les violences au Yémen, y compris le bombardement du palais présidentiel, appelant à la fin des hostilités et l'Union européenne va coordonner l'évacuation de ses citoyens au Yémen.

    « Je me porte bien, je suis en bonne santé », a affirmé, dans un message audio diffusé à la télévision d’Etat, le président yéménite qui a donné plus d’informations sur l’attaque dont il a été l’objet. Selon lui, sept officiers auraient été tués dans la chute de l’obus sur la mosquée du palais présidentiel à Sanaa.

    Dans son message, le président a également vilipendé les « fils d'al-Ahmar », dans une référence à cheikh Sadek al-Ahmar et ses neuf frères, qui se sont engagés dans une bataille sanglante contre les forces loyales au président, appelant « les forces armées à nettoyer les institutions de l'Etat de ces gangs rebelles de hors-la-loi ».

    Nous appelons les forces armées à nettoyer les institutions de l’État de ces gangs.

    Ali Abdallah Saleh s'adresse à la population dans un message diffusé à la télévision d'Etat 03/06/2011 Écouter

    Selon un responsable du parti présidentiel, Monsieur Saleh a été « légèrement blessé à la tête » et se ferait soigner à l’hôpital du ministère de la Défense. Une conférence de presse programmée, puis annulée, a quand même eu lieu dans l’après-midi mais sans la présence d’Ali Abdallah Saleh. Et c’est le vice-ministre de l'Information Abdou al-Janidi qui s’est exprimé. « Une enquête sera ouverte pour retrouver les auteurs de cette attaque lâche qui reflète la haine profonde de ses conspirateurs malveillants envers le peuple, la nation et ses dirigeants », a dit Abdou al-Janidi.

    Le point sur la situation à Sanaa

    La situation est très tendue à Sanaa après l'attaque de cet après-midi. Les bombardements se sont intensifiés.

    Benjamin Wiacek, co-rédacteur en chef du site d'informations La Voix du Yémen 03/06/2011 Écouter

    L'UE va coordonner l'évacuation des Européens

    La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, vient d’activer le mécanisme de protection civile de l’Union. Mécanisme qui permet de faciliter l’évacuation des citoyens européens qui souhaitent quitter un pays où ils risquent d’être sérieusement menacés. Or c’est à présent certainement le cas du Yémen.

    Paris n’a donc pas tardé à demander aux Français encore sur place de quitter le Yémen sans délai.

    Nous réitérons notre demande à tous nos compatriotes qui habitent le Yémen de quitter le pays ! Il faut le faire aussi rapidement que possible parce que la situation se dégrade très vite et parce que l’on n’est jamais à l’abri d’un souci par exemple concernant l’ouverture ou la fermeture de l’aéroport de la capitale.

    Bernard Valéro, porte parole du Quai d'Orsay au micro de Romain Lepetit 04/06/2011 Écouter

    Un appel similaire a été lancé de Londres, qui incite les Britanniques à partir du Yémen « instamment ».

    Le Royaume-Uni estime que « l’escalade de violence » dans le pays justifie pleinement un tel appel. Catherine Ashton a assorti ses propres propositions d’aide à l’évacuation des Européens d’un nouvel appel au président Saleh, blessé dans un bombardement, à « une transition pacifique et ordonné du pouvoir ». Autrement dit, visiblement l’Europe souhaite non seulement que ses ressortissants partent, mais qu’Ali Abdallah Saleh fasse de même.

    Abdoulaye Wade tente de jouer les médiateurs

    De son côté Abdoulaye Wade, le président du Sénégal annonce ce vendredi 3 juin avoir été mandaté par Ali Abdallah Saleh pour contacter plusieurs pays, dont la France et les Etats-Unis, afin d'aider le Yémen à organiser des élections avant un éventuel départ du pouvoir.

    Dans un communiqué transmis à l'AFP, le président sénégalais qui est également l'actuel président de l'Organisation de la conférence islamique précise que « le président Saleh m'a indiqué qu'il acceptait de quitter le pouvoir et m'a demandé de prendre contact avec la France, les Etats-Unis d'Amérique, l'Arabie  aoudite, les Emirats arabes unis et d'autres pays amis pour qu'ils aident à l'organisation d'élections libres, précisant qu'il ne se présenterait pas et qu'il en accepterait les résultats ». 

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.