GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Hosni Moubarak sera jugé au Caire à partir du 3 août

    media Hosni Moubarak sera jugé au Caire et pas à Charm el-Cheikh Reuters

    L’ancien président Hosni Moubarak, actuellement détenu dans un hôpital de Charm el-Cheikh, sera jugé au Caire à partir du 3 août. C’est ce qu’a décidé le ministère égyptien de la Justice jeudi 28 juillet 2011. Les travaux d’installation d’une salle de tribunal dans un vaste espace du terrain des foires internationales près du stade du Caire ont commencé.

    Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    La décision de juger l’ex-président Moubarak au Caire a été prise après de longues hésitations. La police avait, en effet, indiqué qu’elle ne serait pas en mesure de sécuriser le procès s’il se déroulait dans la capitale égyptienne. On avait même accéléré les travaux de finition du nouveau tribunal de Charm el-Cheikh situé à quelques centaines de mètres de l’hôpital où est soigné l’ancien raïs.

    Mais la décision de la cour d’assises du Caire de fusionner le procès de l’ancien ministre de l’Intérieur Habib el-Adli et de ses acolytes avec celui de Moubarak a complètement changé la donne. La logistique devenait un défi infernal. Comment transférer et loger les accusés emprisonnés au Caire, les magistrats, les avocats de la défense et des parties civiles ainsi que les centaines de témoins à Charm el-Cheikh ? Il ne fallait pas, non plus, oublier les journalistes et, surtout, les familles des victimes. Des milliers de personnes !

    De quoi rendre fou le ministre du Tourisme qui réclamait le jugement de Moubarak ailleurs qu’à Charm el-Cheikh avant même qu’on n’ajoute de nouveaux accusés. Il estimait que ce procès, avec toutes les manifestations et protestations qui l’accompagneront, serait catastrophique pour le tourisme dans la cité balnéaire. Un tourisme qui a commencé à reprendre, justement, à Charm el-Cheikh.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.