GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie : arrestation de l'un des principaux opposants au régime de Damas

    media Violente répression à Hama en Syrie, le 5 août 2011. REUTERS/Social media website via Reuters TV

    Le régime syrien a promis des élections avant la fin de l'année. Une bonne volonté apparente aussitôt démentie par l'arrestation de l'un des opposants les plus en vue à Damas : Walid al-Bounni, a été arrêté à son domicile avec ses deux fils, à son domicile de la banlieue de Damas, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme. Par ailleurs, le bilan de la répression des manifestations de vendredi s'élève désormais à au moins 22 morts.
     

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Répression, embuscade, arrestations, le sixième jour du ramadan syrien n’était pas différent hier samedi de ceux qui l’ont précédé. A Damas, les forces de sécurité ont arrêté Walid al-Bounni, l’un des opposants les plus en vue et ses deux fils, à son domicile, près de Damas.

    La nouvelle a été annoncée par l’Observatoire syrien des droits de l’homme basé à Londres. Dans la province d’Idlib au Nord-Ouest, quatre frères proches de l’opposition ont été également arrêtés selon la même source.

    Pendant ce temps, l’armée syrienne a poursuivi son déploiement massif à Hama. Selon des habitants, des dizaines de blindés ont pénétré dans les quartiers de cette ville du centre, bastion des frères musulmans. A Deir Ezzor, à l’Est, les chefs de tribus ont publié un communiqué appelant l’Etat à reprendre le contrôle de la ville, tombée aux mains des manifestants.

    Des dizaines de chars et de blindés ont été acheminés ces dernières heures dans cette région. Et la télévision d’Etat a montré des images d’hommes mutilant à l’arme blanche, un corps présenté comme celui d’un soldat. Tous ces indices montrent que l’assaut de l’armée est imminent.

    Dans ce contexte de violence extrême, le ministre syrien des Affaires étrangères a réaffirmé la détermination du régime à aller de l’avant dans les réformes même sans la participation de l’opposition, a déclaré Walid Mouallem aux ambassadeurs accrédités à Damas.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.