GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Au Caire, des manifestants attaquent l'ambassade d'Israël

    media Le Caire, le 9 septembre 2011. Des manifestants abattent le mur d'enceinte de l'ambassade d'Israël. © Reuters/ Mohamed Abd el-Ghany

    L'attaque contre l’ambassade d’Israël au Caire de cette nuit aurait fait 3 morts et plusieurs dizaines de blessés. Policiers et protestataires se sont affrontés autour de l'édifice. Un groupe de manifestants, issu d'un rassemblement sur la place Tahrir, a réussi à entraîner environ 3 000 personnes dans  l'assaut de l'ambassade israélienne.

    Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti,

    Nous voulons abattre ce mur

    Reportage devant l'ambassade d'Israël 10/09/2011 Écouter

    Spectacle de désolation ce samedi autour de l'ambassade d'Israël. Les manifestants avaient dressé des barricades pour empêcher les forces de l'ordre de reprendre le contrôle des accès de l'ambassade. Ils n'ont pas hésité à user de cocktails Molotov et de gros pavés contre les policiers massés aux abords du périmètre de la représentation diplomatique. Les heurts ont été très violents. Trois personnes auraient été tués et il y aurait des dizaines de blessés. Dix-neuf personnes auraient été arrêtées.

    Le ministère égyptien de l'Intérieur a proclamé la mobilisation générale, et le Premier ministre Essam Charaf a convoqué une réunion de la cellule de crise du gouvernement dans la journée.

    Le « mur de l'ambassade »

    Le mur dressé il y a quelques jours pour défendre l'ambassade d'Israël serait à l'origine de l'attaque. D'importantes manifestations anti-israéliennes se sont déroulées après la mort de 6 soldats égyptiens, tués par erreur par les forces israéliennes, dans une opération de répression après l'attentat d'Eilat.

    Ce vendredi,après le rassemblement sur la place Tahrir pour demander des réformes démocratiques,  environ 3 000 personnes se sont déchaînés sur ce mur. Les gens ont commencé par l'abattre à coups de marte, puis ont pénétré dans l'enceinte diplomatique.

    Comme l’ambassade d’Israël est située dans un gros bloc d’immeubles, la foule a pu se glisser en divers endroits. À l'image du héros de bande dessinée Spiderman, certains ont grimpé sur les façades, puis sont passés d’un balcon à l’autre avant de rejoindre l'édifice de l'ambassade.

    Les protestataires ont déchiré le drapeau israélien, puis l'ont remplacé par le drapeau égyptien. Ils ont pénétré en force dans le hall d'entrée de l'immeuble sans pour autant parvenir à pénétrer plus loin.

    Les forces de police et de l’armée ont été impuissantes devant le nombre de manifestants. On pouvait relever parmi eux, des ultras des clubs de football, réputés pour être des casseurs.

    Les « irresponsables de la révolution »

    Quand les Égyptiens ont vu les manifestants jeter les papiers du balcon de l’ambassade d’Israël, il y a eu une explosion de joie. Mais ensuite, les internautes sont intervenus sur les réseaux sociaux d'internet, s’élèvant contre ce qu’ils appellent les « irresponsables de la révolution ». Ils dénoncent cette attaque contre l'ambassade estimant qu'elle « met l’Egypte en danger ».

    Un site d'information a organisé un sondage, auquel ont participé plus de 2 000 internautes. Selon les premières réactions, 60% des Égyptiens sont contre l'attaque de l'ambassade; 35% sont favorables à la destruction du mur qui défendait l'ambassade, mais pas à l'attaque elle-même. L'attaque n'est approuvée que par 5% des internautes.

    Ecoutez :

    Les Egyptiens comme les Israëliens ont tout intérêt à maintenir cet état de paix qui date du traité de 1979. (...) il est clair qu'au Caire comme à Tel-Aviv on souhaite garder cet état de paix, même si elle est froide.

    Jean-Paul Chagnollaud

    professeur de sciences politiques à l'université de Cergy-Pontoise, spécialiste de la question palestinienne

    10/09/2011 Écouter

    Des conséquences diplomatiques ?

    C'est la première fois que l'ambassade d'Israël est attaquée avec une telle violence depuis 1979. Les relations entre les deux pays traversent une crise très sérieuse
    après la mort de cinq policiers égyptiens tués le 18 août alors que l'armée israélienne poursuivait des auteurs présumés d'attaques dans le secteur d'Eilat, près de la frontière avec l'Egypte.

    En novembre, les Égyptiens doivent choisir leurs députés et leurs sénateurs. Les islamistes partent favoris et ont déjà annoncé qu'ils procéderont à un référendum sur l'abrogation du traité de paix avec Israël (1979) s'ils gagnent ces élections. 

    Compte tenu que la majorité des Égyptiens restent anti-israéliens, le traité de paix pourrait bien être suspendu.
     

    Après la Turquie, l'Égypte, Israël accumule les tensions

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

    Depuis la cellule de crise du ministère israélien des Affaires étrangères à Jérusalem,  le chef de la diplomatie, Avigdor Lieberman, a donné l’ordre d’évacuer l’ambassade d’Israël avec l'aide de l’ambassade des États-Unis au Caire.

    Itzhak Levanon, l’ambassadeur et 80 membres du personnel de l'ambassade ainsi que toutes les familles des diplomates israéliens, ont été rapatriés par un vol spécial de l’aviation israélienne.

    En Israël, on souligne que ce sont des commandos égyptiens qui ont permis l’évacuation du personnel de la délégation israélienne.

    Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a confirmé tout à l’heure l’attaque de l’ambassade israélienne au Caire. Pour lui, il s’agit « d’un incident grave, de violation flagrante des conventions internationales ». Le Premier ministre a remercié les autorités égyptiennes d’être intervenues.

    Un chargé d’affaires israélien est toujours au Caire. Il pourrait œuvrer à partir des locaux de l’ambassade américaine. Israël envisage de rouvrir son ambassade mais à Charm el-Cheikh, dans la péninsule du Sinaï, pour pouvoir mieux la protéger..

    Pour les Israéliens, cette nouvelle situation ne remet aucunement en question les relations diplomatiques entre Israël et l’Égypte.

    Israël menacé en Egypte, Israël plus qu’en froid avec la Turquie... Les déboires diplomatiques s’accumulent pour l'État hébreu.

    Avec Ankara, les relations diplomatiques ont été réduites au niveau du second secrétaire d’ambassade. Tous les autres diplomates ont dû quitter la Turquie. Et on assiste à une véritable joute de déclarations belliqueuses. 

    Un nouvel équilibre des forces est de fait en train de naître au Moyen-Orient : Israël doit réviser toute sa stratégie, basée jusque là, sur le traité de paix avec l’Égypte et sur les accords de coopération avec la Turquie.

     

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.