GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    La demande de reconnaissance d’un Etat palestinien est en cours d’examen à l’ONU

    media Le représentant de la Palestine à l'ONU, Riyad Mansour, le 26 septembre 2011. REUTERS/Shannon Stapleton

    Le Conseil de sécurité de l'ONU a décidé de soumettre la demande d’adhésion palestinienne à un Comité d’examen. Ce Comité pourrait prendre plusieurs semaines avant de rendre sa recommandation, alors que les efforts du Quartette pour relancer les négociations butent sur le profond désaccord entre Israéliens et Palestiniens concernant la colonisation.

    Avec notre correspondant à New York, Karim Lebhour  

    Le transfert devant un Comité d’adhésion est la première étape de l’examen de la demande palestinienne. Une démarche qui n'aboutira pas pour l’ambassadeur israélien à l’ONU, Ron Prosor. « Les Palestiniens ne deviendront pas le 194e membre de l’ONU par le Conseil de sécurité. L’important, comme l’a dit le Quartette, est de retourner à des négociations directes, sans raccourci », a-t-il maintenu. 

    Un appel immédiatement rejeté par le représentant palestinien Riyad Mansour, qui a évoqué l’annonce, le 27 septembre, de la construction de 1 100 nouveaux logements israéliens à Jérusalem-Est. « Ces constructions montrent clairement qu’Israël n’est pas intéressé par des négociations, a-t-il tranché. Ils disent vouloir négocier, mais leurs actions disent tout autre chose. Si Israël veut négocier, alors il doit respecter la feuille de route qui demande l’arrêt de la colonisation ».

    La procédure au Conseil de sécurité va se poursuivre sans doute pendant plusieurs semaines avant un éventuel vote. Une situation bien différente de celle de l’adhésion du Soudan du Sud en juillet 2011 pour lequel l’examen de la demande n’avait pris que quelques heures.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.