GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Chambre des représentants américains condamne les «commentaires racistes» de Trump
    • France: la ministre des Transports Élisabeth Borne nommée ministre de la Transition écologique et solidaire
    • Washington sanctionne le chef de l'armée birmane pour le «nettoyage ethnique» des Rohingyas
    Moyen-Orient

    Un membre du Hamas arrêté à Jérusalem-Est

    media Khaled Abu Arafa (D), Ahmed Attoun (G) and Mohammed Totah (C) campent depuis juillet 2010 dans un local de la Croix-Rouge à Jérusalem-Est. Ici, le 9 juillet 2010 AFP PHOTO/AHMAD GHARABLI

    En début de semaine, des policiers israéliens en civil ont arrêté l’un des trois cadres du Hamas palestinien qui campent depuis plus d’un an dans les locaux de la Croix-Rouge à Jérusalem-Est. Le Comité international de la Croix Rouge s’est ému de cette opération, appelant Israël à respecter ses obligations en matière de droit humanitaire.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Nicolas Falez

    C’est une ruelle calme du quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem-Est. Entre une maison et un restaurant se trouve l’un des bureaux de la Croix-Rouge. C’est ici que deux députés et un ex-ministre palestiniens membres du Hamas se sont installés en juillet 2010 lorsqu’Israël a décidé de les expulser de la ville.

    Mohammed Totah, longue barbe grise, a été élu député de Jérusalem lors des législatives palestiniennes de 2006. Cela fait plus de 450 jours qu’il n’est pas sorti du terrain de la Croix-Rouge sur lequel une vaste tente a été dressée pour que les cadres du Hamas puissent accueillir leurs visiteurs. C’est ici que la police israélienne est intervenue. « Les policiers sont arrivés déguisés, raconte Mohammed Totah. Ils ont provoqué un incident dans la rue pour que les gens s’approchent et, soudain, trois policiers se sont précipités sur le député Ahmed Attoun. Ils l’ont kidnappé et l’ont emmené vers une destination inconnue ».

    Mohammed Totah évite désormais de s’approcher de la rue. Il dit s’attendre à connaître le même sort que son collègue. Israël n’autorise aucune activité du Hamas à Jérusalem.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.