GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Israël a réduit la zone de pêche à Gaza après le lancement de ballons incendiaires vers son territoire
    • Législatives en Inde: on constaterait un nette avance du BJP de Modi dans les premières tendances du dépouillement
    • Législatives en Inde: début du dépouillement (commission électorale)
    • Le japonais Panasonic suspend ses transactions avec Huawei (porte-parole)
    Moyen-Orient

    Dans les Territoires palestiniens, les familles se préparent à recevoir les prisonniers bientôt libérés

    media Mufida, épouse d'un prisonnnier palestinien, régale les passants de tablettes de chocolat, pour fêter la prochaine libération de son mari. Jérusalem-Est, le 16 octobre 2011.m REUTERS/Ammar Awad

    C’est ce mardi 18 octobre que devrait avoir lieu l’échange entre le soldat israélien Gilad Shalit et un premier groupe de prisonniers palestiniens. L’Etat hébreu libèrera en tout 1 027 Palestiniens pour voir revenir le jeune homme retenu pendant plus de 5 ans par le Hamas dans la bande de Gaza. Parmi les centaines de détenus qui sortiront des prisons israéliennes, certains ont été condamnés à des peines très lourdes, pour des attentats anti-israéliens. Tous ces Palestiniens ne rentreront pas dans leurs foyers, plusieurs centaines d’entre-eux seront expulsés vers la bande de Gaza ou vers l’étranger. Reportage.
     

    Avec notre correspondant à Jerusalem, Nicolas Falez

    Nous sommes dans la maison de la famille Al-Razeem, dans le quartier de Wadi Addom à Jérusalem-Est. La bâtisse est ornée de portraits d’un homme barbu, c’est Fouad, condamné à trois peines de prison à vie en 1981, pour le meurtre de soldats israéliens. Fouad va sortir de prison, dans le cadre de l’accord d’échange mais il sera exilé dans la bande de Gaza. « Je ne suis pas satisfait de cet accord, clame Bassem, frère de Fouad. Un Israélien contre 1 000 Palestiniens, ça n’est pas normal ; ça devrait être le contraire. (Gilad) Shalit va rentrer chez lui mais nos prisonniers, eux ne vont pas pouvoir retourner à la maison ».

    A quelques minutes de là, chez une autre famille palestinienne de Jérusalem-Est, les Mashaal, on attend le retour d’Ibrahim. Militant du Fatah, Ibrahim a été condamné à la prison à perpétuité il y a 21 ans pour le meurtre d’un Palestinien qui collaborait avec Israël. «Il a agi comme un homme qui défend son pays et sa terre, lance Jamal, qui n’était pas encore né lorsque son père a été emprisonné. Alors ça n’est pas un criminel !». Jamal l’étudiant attend le retour de son père qui lui ne sera pas exilé à sa sortie de prison. Et lorsqu’on demande au fils s’il pense qu'Ibrahim s’engagera en politique à son retour, Jamal répond : «J’espère que non… nous vivons dans un pays occupé… c’est très risqué…».
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.