GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Un vote plébiscite pour l'entrée de la Palestine à l'Unesco

    media Applaudissements des ambassadeurs des Etats membres après le vote sur l'admission de la Palestine comme membre à part entière de à l'Unesco, le 31 octobre 2011. Reuters/B.Tessier

    Les 194 Etats membres de l'Unesco étaient invités à se prononcer pour ou contre l'admission de la Palestine à l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, les sciences et la culture ce lundi 31 octobre 2011. Plus de la moitié des Etats ont voté en faveur de cette intégration, quatorze seulement l'ont refusé. C'est un pas supplémentaire franchi vers la reconnaissance des Territoires palestiniens comme Etat à part entière.

    Le score est sans appel : 107 Etats pour, 14 seulement contre et 52 abstentions. La majorité requise était de 81 sur 173 Etats présents et votant. La Palestine intègre donc l'Unesco, nouvelle avancée vers sa reconnaissance en tant qu'Etat.

    Ce résultat a été accueilli par une salve d'applaudissements dans la salle. Etonnamment, la France a voté pour ; plusieurs Etats européens s'étaient pourtant abstenus, dont le Royaume-Uni et l'Italie, et cinq, dont l'Allemagne, ont voté contre. Quant aux autres votes contre, ils sont venus sans surprise d'Israël, des Etats-Unis ou encore des Pays-Bas et du Canada.

    Le continent africain a majoritairement voté en faveur de l'adhésion de la Palestine. La Côte d'Ivoire s'est abstenue, ainsi quelques autres. L'Amérique latine s'est également prononcée en faveur de cette rentrée, ainsi que des pays d'Asie. Le résultat a finalement été salué par la directrice générale de l'Unesco .

    Ensuite, les Etats ont procédé à la justification de leur vote. Les Etats-Unis ont expliqué leur vote négatif en disant qu'il s'agissait là d'une décision prématurée, mais ils ont réitéré leur engagement financier auprès de l'Unesco, alors qu'ils menacaient jusqu'à présent le financement qui compte pour 22% du budget de l'agence onusienne. Quant aux Israéliens, ils ont déploré ce vote : « L'adhésion de la Palestine à l'Unesco éloigne tout accord de paix. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.