GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Nouvelle frappe israélienne contre des cibles du Jihad islamique à Gaza (armée)
    • Foot/Euro-2020: la France, déjà qualifiée, peine mais bat la Moldavie (2-1) et prend la tête du groupe H
    • Éliminatoires CAN 2021: match nul entre le Mali et la Guinée, 2-2, dans le groupe A
    • Éliminatoires CAN 2021: l'Algérie, championne d'Afrique en titre, corrige la Zambie, 5-0
    • Éliminatoires CAN 2021: la RDC tenue en échec par le Gabon à domicile, 0-0
    Moyen-Orient

    Israël libère 550 nouveaux prisonniers conformément à l'accord négocié avec le Hamas

    media Salah Hamouri, debout à côté de la voiture, 26 ans, a été arrêté en 2005 et reconnu coupable en 2008 de projet d'assassinat du rabin Ovadia Yossef, dirigeant du Shass. AFP PHOTO/MARCO LONGARI

    La deuxième partie de l'accord négocié entre Israël et le Hamas, sous les auspices de l'Egypte, pour un échange de prisonniers a été respectée. Ce dimanche soir 18 décembre 2011, 550 détenus palestiniens ont été libérés. Le premier volet de cet échange avait permis, en octobre dernier, la libération du soldat Gilad Shalit. Parmi les prisonniers libérés ce dimanche soir, le Franco-Palestinien Salah Hamouri. Arrêté en 2005, le jeune homme était accusé d'avoir projeté d'assassiner le rabin Ovadia Yossef, ce qu'il a toujours nié. Il est rentré chez lui à Jérusalem-Est.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Nicolas Falez

    C'est dans une indescriptible cohue que Salah Hamouri est rentré chez lui à Al Ram, un quartier de Jérusalem qui a la particularité d'être coupé du reste de la ville par le mur construit par Israël. Sitôt passé le check point, Salah Hamouri a été porté en triomphe par une foule de jeunes Palestiniens. Slogans, klaxons, feu d'artifice, drapeaux rouge, noir, vert et blanc... le cortège a ainsi cheminé jusqu'à l'appartement familial...

    Un chaleureux accueil a été réservé à Salah Hamouri par ses proches, reportage de notre correspondant 19/12/2011 - par Nicolas Falez Écouter

    Salah Hamouri : «Un sentiment incroyable !» 19/12/2011 - par Nicolas Falez Écouter

    Emmené par un cortège de voitures ornées du drapeau palestinien puis porté en triomphe par une petite foule en liesse, Salah Hamouri est de retour. Devant l’appartement familial une immense tente a été dressée pour accueillir le jeune homme qui goûte à ses premiers instants de liberté : «Je veux remercier encore une fois tous ces gens qui m’ont soutenu pendant ces années de combat et je leur dis que ma liberté est seulement le début d’une autre lutte collective».

    Les pressions diplomatiques françaises

    Chez les Hamouri ce dimanche soir, on se bouscule pour étreindre le jeune homme. Parmi les visiteurs, Frédéric Desagneaux, consul général de France à Jérusalem : «Nous sommes intervenus de manière très vigoureuse et répétée auprès des autorités israéliennes, auprès de tous ceux qui avaient la possibilité d’agir favorablement dans ce dossier pour que Salah soit dans le deuxième groupe de prisonniers palestiniens libérés, dans le cadre de l’accord qui avait conduit à la libération de Gilad Shalit. C’est fait aujourd’hui et la France s’en réjouit ; naturellement c’est un grand moment».

    Salah Hamouri envisage de se rendre en France, pour remercier tous ceux qui l’ont soutenu lors de sa détention.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.