GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Crise sociale au Chili : le président Piñera condamne les violences policières
    • Hong Kong: grand incendie à l'entrée du campus où se trouvent les manifestants (AFP)
    • Foot/Euro-2020: les Bleus, vainqueurs en Albanie (2-0), terminent en tête de leur groupe
    • Éliminatoires CAN 2021 : le Gabon s’impose à domicile face à l’Angola lors de la deuxième journée (2-1)
    Moyen-Orient

    Israël irrité par une critique européenne de sa politique de colonisation

    media 19 décembre, Givat Zeev. Une colonie israélienne en construction en Cisjordanie. REUTERS/Baz Ratner

    La passe d'armes est vive entre Israël et quatre pays européens, la France, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et le Portugal. Ces derniers ont signé une déclaration commune critiquant la poursuite de la colonisation israélienne, s’attirant une réponse cinglante de l’Etat hébreu.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Nicolas Falez

    Depuis que la Palestine a été admise comme membre à part entière de l’Unesco, fin octobre 2011, Israël a répondu en annonçant la construction de plus de 3 000 logements dans les colonies juives de Cisjordanie et de Jérusalem-Est.

    Dimanche dernier, le lancement d’une série d’appels d’offre par Israël a décidé Paris, Londres, Berlin et Lisbonne de signer une déclaration commune dans laquelle ces quatre membres du Conseil de sécurité de l’ONU se disent « consternés » et demandent à Israël de revenir sur sa décision. Les Européens s’émeuvent également de la recrudescence d’exactions commises par les colons israéliens.

    Réponse de l’Etat hébreu ce mercredi : la France, la Grande-Bretagne, l’Allemagne et le Portugal feraient mieux de se concentrer sur l’agenda international, à commencer par la situation en Syrie. Le ton du communiqué est acide, et il conclut en substance au manque de courage des quatre Européens.

    Cet échange particulièrement musclé intervient après d’autres signes d’agacement réciproque entre Israël et certains dirigeants européens. Il y a quelques semaines, les médias avaient ainsi diffusé des propos de Nicolas Sarkozy qualifiant de « menteur » le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou.

    Les Etats-Unis ont réagi en expliquant que « crier sur les toits au Conseil de sécurité ne changera pas la situation sur le terrain ».

    Nous ne reconnaissons pas la légitimité des nouvelles colonies israéliennes mais nous ne croyons pas que les déclarations au Conseil de sécurité de l'ONU sont la meilleure manière de parvenir à faire revenir les deux parties à la table des négociations.

    Victoria Nuland

    Porte-parole du département d'Etat

    22/12/2011 - par Raphaël Reynes Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.