GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Nouvelle frappe israélienne contre des cibles du Jihad islamique à Gaza (armée)
    Moyen-Orient

    L'Egypte demande un prêt d'un milliard de dollars à la Banque mondiale

    media L'économie de l'Egypte tourne au ralenti depuis le départ de Hosni Moubarak, notamment en raison de la chute des revenus du tourisme, une des principales ressources du pays.

    Une demande officielle de prêt de la part de l'Egypte a été faite à la Banque mondiale a annoncé, ce jeudi 2 janvier 2012, l'institution financière internationale à Washington. Les autorités égyptiennes avaient pourtant laissé entendre il y a quelques mois qu'elles se passeraient d'un tel prêt.
     

    Avec notre correspondant à Washington, Raphaël Reynes

    Les autorités du Caire avaient approché la Banque mondiale et le Fonds monétaire international au début de l'année dernière.

    Au mois de mai, la Banque avait fait une proposition à l'Egypte : 4 milliards et demi de dollars de financement sur deux ans, «en fonction du rythme et de l'étendue des réformes», précisait l'institution. La formulation est assez classique. C'est ce que la Banque mondiale appelle un «prêt de politique de développement». L'argent est directement versé au budget de l'Etat demandeur, en contrepartie de réformes menées dans sa politique économique et ses institutions.

    Au mois de juin 2011, l'Egypte avait décidé qu'il n'était pas «souhaitable» de contracter un emprunt avec les deux institutions financières de Washington. Plusieurs mois plus tard, en novembre, le gouvernement du Caire a cependant changé d'avis. Les négociations avec le FMI se sont engagées finalement début janvier, et l'Egypte envisage d'emprunter 3 milliards 200 millions au Fonds monétaire international.

    Du côté de la Banque mondiale, la demande envoyée par Le Caire ce jeudi porte sur un milliard de dollars. Les négociations devraient débuter dans les tous prochains jours.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.