GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 23 Novembre
Dimanche 24 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    En Syrie, Bachar el-Assad annonce une consultation en vue d’une nouvelle Constitution

    media Le président syrien Bachar el-Assad. REUTERS/SANA/Handout

    Le président syrien Bachar el-Assad annonce, ce mercredi 15 février 2012, une réforme de la Constitution. Un projet qui prévoit le multipartisme et la limitation du mandat présidentiel sera soumis à référendum le 26 février 2012. Une annonce qui intervient alors que la communauté internationale examine un projet de résolution contre les violences du régime.

    Un an après le début du soulèvement contre son régime et quelque 6 000 morts plus tard, Bachar el-Assad continue à jouer la carotte et le bâton. Tandis que les chars d'assaut quadrillent le pays, il se déclare prêt à sacrifier la primauté de son parti Baas pour ouvrir le jeu politique à d'autres formations.

    Il promet aussi de restreindre à deux le nombre des mandats présidentiels successifs autorisés. A l'avenir, le président de la République serait même élu directement par le peuple. Ce qui n'a pas été son cas puisqu'il a hérité du pouvoir et fauteuil présidentiel de son père, le général Hafez el-Assad.

    Ces promesses de démocratisation, Bachar el-Assad les a déjà faites à plusieurs reprises sans jamais convaincre l'opposition syrienne. Et aujourd'hui, celle-ci est entrée dans la résistance armée pour faire face à la répression mais aussi pour obtenir la fin du régime et le départ du clan Assad.

    Mais Bachar el-Assad reste sourd aux revendications de son opposition mais aussi aux craintes de tous ceux, à l'intérieur comme à l'extérieur de la Syrie, qui craignent une déflagration confessionnelle dans le pays et dans la région. La Syrie dérape dans la guerre civile. Mais c'est une réforme de la Constitution de 1973 que Bachar el-Assad veut soumettre à référendum.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.