GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Netanyahu rencontre le conseiller à la sécurité américain sur la crise iranienne

    media Tom Donilon, le conseiller de la sécurité nationale du président américain Barack Obama. Photo AFP/Saul Loeb

    Alors qu'une délégation de haut niveau de l'AIEA est arrivée ce lundi 20 février 2012 à Téhéran pour parler avec les responsables iraniens de leur programme nucléaire et trouver une solution diplomatique, Israël est soumis à des pressions redoublées des Etats-Unis et des Européens pour ne pas attaquer l'Iran et donner une chance aux sanctions internationales. Tom Donilon, le conseiller pour la sécurité nationale du président américain Barack Obama a été envoyé à Jérusalem.
     

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

    Le message américain est clair : attendez le résultat des sanctions internationales imposées à l’Iran. Les Etats-Unis ne veulent pas être surpris par une attaque israélienne et c’est pourquoi les émissaires américains de haut rang se succèdent à Jérusalem pour tenter de convaincre les autorités israéliennes de temporiser.

    Le conseiller pour la sécurité nationale du président Barack Obama, Tom Donilon, s’est entretenu pendant plus de deux heures avec Benyamin Netanyahu, une rencontre qui a porté essentiellement sur le dossier iranien. Et le directeur national du Renseignement américain, James Clapper, est attendu à son tour cette semaine en Israël. Selon le quotidien Yediot Aharonot, c’est un message d’apaisement à l’égard d’Israël qui est transmis, même si des négociations reprennent avec l’Iran, cela n’affectera pas les sanctions.

    Le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, est attendu à Washington. Le chef du gouvernement israélien sera lui-même reçu à la Maison Blanche au début du mois prochain.

    Pour le quotidien Haaretz, l’administration américaine est très inquiète d’une éventuelle opération militaire israélienne contre l’Iran. A Washington, souligne le journal, on estime qu’Ehud Barak est en faveur d’une telle action tandis que Benyamin Netanyahu est pour sa part hésitant.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.