GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Nucléaire iranien: prochains pourparlers les 18-19 juin à Moscou

    media A l'issue de la réunion sur le nucléaire à Bagdad, le négociateur iranien, Saïd Jalili, s'est dit prêt à poursuivre le dialogue. REUTERS/Thaier al-Sudani

    La réunion sur le nucléaire iranien s’est achevée ce jeudi 24 mai au soir à Bagdad. Deux jours d’intenses pourparlers qui ont abouti à la poursuite des négociations. Le prochain rendez-vous est fixé au 18 et 19 juin à Moscou. Les Six ont réitéré leur unité, tout en rappelant à Téhéran ses obligations d’un point de vue international.

    Avec notre correspondante à Bagdad, Fatma Kizilboga

    Des vents de sable d’une rare intensité, et un aéroport fermé contraignant les délégations étrangères à prolonger leur séjour à Bagdad. De l’avis de tous, la météo irakienne aura largement contribué à l’intensification de ces pourparlers.

    Pour autant, les différends persistent. Le principal point de désaccord reste l’arrêt immédiat de l’enrichissement de l’uranium à 20% par Téhéran. Un droit absolu, selon l’Iran, qui met en avant le Traité de non prolifération dont il est signataire.

    Le négociateur en chef iranien, Saïd Jalili, a toutefois admis le caractère décisif de la question, et s’est dit prêt à poursuivre le dialogue. A condition d’un allègement des sanctions économiques imposées par la communauté internationale. Un geste que les Six (Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Chine, Russie, et Allemagne) refusent de concéder. Téhéran devra d’abord prouver son sérieux. Un bras de fer qui reprendra le mois prochain à Moscou et qui s’annonce d’ores et déjà tendu.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.