GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 23 Octobre
Jeudi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Journée de combats entre l'armée et les insurgés dans toute la Syrie

    media La province d'Idleb a été une nouvelle fois le théâtre de combats entre l'armée régulière et les rebelles syriens Reuters

    La crise en Syrie a été au centre des discussions lors du sommet entre la Russie et l'Union européenne, organisé à Saint-Petersbourg lundi 4 juin. Pendant ce temps, sur le terrain, les combats ont continué entre les forces du régime de Bachar el-Assad et les rebelles. Le bilan a été d'au moins 36 morts, dont 18 civils.

    Dès les premières heures de la journée de lundi, des combats ont éclaté entre l'armée et les insurgés dans le nord-ouest de la Syrie, dans la province d'Idleb. Selon le Conseil national syrien, le principal mouvement de l'opposition, les forces de Damas avaient bombardé dans la nuit plusieurs localités d'Idleb avec des chars, des lances-roquettes et des canons.

    C'est le district de Jabal al-Zawiya, un des bastions de la rebellion, qui a été le plus éprouvé. Des combats ont eu lieu également dans le sud de la Syrie, dans la province de Deraa. Des civils ont été victimes de tirs des forces gouvernementales dans plusieurs régions, notamment celle d'Alep dans le nord, Homs et Hama dans le centre et également dans la région de Damas.

    Dans le nord du pays, des commerces appartenant à des alaouites, les partisans de Bachar el-Assad, ont été incendiés. La présence en Syrie des 300 observateurs de l'ONU n'a pas empêché les violences, et le médiateur Kofi Annan commence, selon des diplomates, à entrevoir l'échec de son plan de paix. Il doit s'adresser jeudi 7 juin à New York au Conseil de sécurité et à l'Assemblée générale des Nations unies.

    Une nouvelle structure militaire

    L'opposition syrienne annonce la création d'une nouvelle structure militaire, le Front révolutionnaire syrien, revendiquant 12 000 hommes dans le pays. Son objectif : unifier tous les combattants qui s'opposent à Bachar el-Assad.

    Nous avons tous le même but, que ce soit l'opposition militaire ou politique, c'est de faire tomber le régime et de bâtir un pays démocratique.

    Haitham al Maleh

    Militant des droits de l'homme en exil

    05/06/2012 - par Murielle Paradon Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.