GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    La Syrie autorise l'aide humanitaire à Homs, Idleb, Deraa et Deir Ezzor

    media Après le feu vert du gouvernement, les organisations internationales vont travailler avec le Croissant-Rouge syrien dans 4 zones du pays dont Homs (photo : un abri à Homs où des blessés ne sont pas soignés, le 8 février 2012). Reuters/Handout/Files

    Après une réunion à Genève consacrée à l'intensification de l'aide humanitaire aux victimes de la violence, l’ONU a indiqué mardi 5 juin 2012 que les autorités syriennes ont accepté de donner accès à l'aide humanitaire sur quatre grands sites. Il s’agit de « Homs, Idleb, Deraa et Deir Ezzor, pour commencer », a déclaré John Ging, directeur de la coordination à l’Office des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires. Une fois installées sur place, les équipes de l'ONU sur ces sites vont travailler « en étroite collaboration » avec le Croissant-Rouge syrien afin d'évaluer les besoins en aide médicale.

    Avec notre correspondant à Genève, Laurent Mossu

    L’aide humanitaire va enfin parvenir à la population civile syrienne. Le régime de Bachar el-Assad autorise l’accès à certaines zones du pays à l’ONU et aux organisations non gouvernementales. L’annonce en a été faite lors d’une réunion convoquée à Genève par les Nations unies.

    Quatre régions - Homs, Idleb, Deraa et Deir Ezzor - sont concernées par ce feu vert. Déjà une mission de reconnaissance et d’évaluation a été dépêchée sur place. Les organisations internationales vont travailler avec le Croissant-Rouge syrien.

    Soulagés, les responsables de l’ONU et de pays donateurs se gardent tout de même de tout optimisme exagéré. Ils attendent une concrétisation de l’accord passé par écrit pour crier victoire.

    L’entente a été conclue sur un plan élaboré par le gouvernement syrien, qui a garanti l’octroi de visas au personnel international. Selon les derniers chiffres avancés par l’ONU, un million de civils, au bas mot, sont dans un besoin urgent d’entraide alimentaire et médicale.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.