GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: Damas autorise l'ONU à apporter de l'aide humanitaire dans le pays

    media Dans une rue de Homs, en Syrie, le 3 juin 2012. REUTERS/Waleed Faris

    Si la Russie a fait évoluer sa position sur la Syrie en n'excluant pas un possible départ de Bachar el-Assad, elle reste hostile à condamner le régime syrien. Damas qui a fait également une concession mardi 5 juin en autorisant finalement l'ONU et des ONG à apporter de l'aide humanitaire dans quatre provinces.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Pour la première fois depuis le début de la crise, la Syrie a autorisé la distribution de l'aide humanitaire des Nations unies et de plusieurs ONG sur quatre sites à travers le pays. La crise humanitaire constitue un des points du plan de sortie de crise de l’émissaire international, Kofi Annan.

    Cette concession de Damas est intervenue à l’issue d’un forum consacré à l’aide humanitaire, organisé à Genève. Les représentants du gouvernement syrien se sont engagés à accélérer l’octroi de visas au personnel humanitaire, et à faciliter les formalités douanières pour l’acheminement des aides. Les quatre sites concernés sont Homs au centre, Idleb au nord-ouest, Deir Ezzor à l’est et Deraa au sud.

    Cette décision constitue une ouverture de la part de Damas. Mais il faut surtout l’inscrire dans le cadre de la volonté du gouvernement syrien d’améliorer les positions de ses alliés russes et chinois dans leur bras de fer avec les Occidentaux.

    Ce développement positif n’a pas empêché la poursuite des combats entre l’armée régulière et les rebelles. Ils se sont concentrés ce mardi dans la province de Lattaquié à l’ouest. Selon l’opposition, des dizaines de personnes ont été tuées, dont une majorité de militaires.

    L’armée aurait utilisé des hélicoptères contre les insurgés regroupés dans la région d’al-Haffa. L’agence officielle Sana a confirmé les combats dans ce secteur, mais a fourni un bilan moins élevé.


    Damas continue à souffler le chaud et le froid

    Mardi 4 juin dans la soirée, la Syrie a déclaré persona non grata dix-huit ambassadeurs occidentaux, dont ceux de la France et des Etats-Unis. Une mesure surtout symbolique, puisque la plupart des personnes ciblées avaient déjà quitté le territoire syrien ces dernières semaines.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.