GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    La majorité des députés LREM a voté pour, mais 52 d'entre eux se sont abstenus et surtout 9 ont voté contre le texte. L'ensemble de la gauche s'est prononcée contre. LR et UDI-Indépendants se sont en majorité opposés au texte.

    Moyen-Orient

    Palestine : Mahmoud Abbas réclame une enquête internationale sur la mort de Yasser Arafat

    media Yasser Arafat à la tribune de l'Onu le 2 septembre 1983. ONU

    Dans un documentaire diffusé mardi 3 juillet 2012, la chaîne d'al-Jazira a révélé que le chef historique Yasser Arafat, décédé en 2004, aurait été empoisonné au polonium, une substance radioactive. Cela redonne crédit à la thèse de l'assassinat. Les dirigeants palestiniens se disent prêts à une analyse du corps de Yasser Arafat et réclament une enquête internationale sur sa mort.

    Avec notre correspondant à Ramallah, Mouhssine Ennaimi

    La réaction de l'Autorité palestinienne après les révélations sur la mort de Yasser Arafat a été quasi-immédiate : le président Mahmoud Abbas demande l'ouverture d'une commission d'enquête internationale. Le but étant de faire toute la lumière sur les causes de la maladie qui a terrassé le leader palestinien en novembre 2004.

    L'Autorité palestinienne se dit également prête à coopérer entièrement avec les personnes chargées de l'investigation, précisant qu'aucun critère, ni politique ni religieux, ne pourra être avancé pour s'opposer à l'enquête ou aux analyses. Cela comprend aussi l'exhumation de la dépouille de Yasser Arafat, enterré dans un mausolée à la Muqata à Ramallah.

    La femme de l'ancien leader, Souha Arafat, a de son côté demandé que des examens puissent être faits dans le but de confirmer ou d'infirmer la thèse de l'empoisonnement au polonium.

    L'Autorité palestinienne, tout comme la chaîne de télévision qatarie, se gardent bien de pointer le doigt vers un potentiel suspect. En revanche, le neveu de Yasser Arafat, Nasser al-Kidwa, se dit convaincu de la responsabilité d'Israël dans l'empoisonnement de son oncle, tout en reconnaissant qu'il n'a aucune preuve.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.