GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Yasser Arafat aurait été empoisonné au polonium, selon al-Jazira

    media Premier discours de Yasser Arafat à l'ONU le 13 novembre 1974 ONU

    Yasser Arafat, le leader palestinien décédé en 2004, aurait pu être empoisonné au polonium, une substance radioactive. Cette hypothèse est évoquée dans un documentaire diffusé mardi 3 juillet par al-Jazira. Des analyses pratiquées par un laboratoire suisse sur des échantillons biologiques prélevés dans les effets personnels de Yasser Arafat arrivent à cette hypothèse.

    La prudence reste de mise et pour en savoir plus, il faudrait exhumer les restes de Yasser Arafat, selon François Bochud, le directeur du laboratoire suisse qui a fait les premières analyses. Souha Arafat, la veuve de l'ex-président palestinien, annonce qu'elle va demander à l'Autorité palestinienne d'exhumer le corps du défunt qui se trouve à Ramallah, en Cisjordanie.

    Tombé malade dans son quartier général de Ramallah, Yaser Arafat est décédé le 11 novembre 2004 à l'hôpital militaire de Percy, près de Paris. Sa mort est restée une énigme. Près de 50 médecins se sont relayés à son chevet et la raison de son décès n'a pas été précisée. Des Palestiniens ont accusé Israël de l'avoir empoisonné. Mais l'enquête menée par al-Jazira n'arrive pas à cette conclusion.

    Le professeur Patrice Mangin, directeur du centre universitaire de médecine légale de Lausanne, se montre prudent. Même François Bochud, le directeur de l'Institut qui a pratiqué les analyses, se contente de dire qu'il a retrouvé une quantité « anormale » de polonium dans différents échantillons biologiques prélevés sur des effets personnels du dirigeant palestinien.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.