GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    La crise syrienne au menu de la visite du président libanais en France

    media Le président libanais Michel Sleimane. AFP/Atta Kenare

    La situation en Syrie préoccupe de plus en plus son voisin libanais. Le président du pays, Michel Sleimane, en visite à Paris, sera reçu pour un dîner de travail, ce jeudi par François Hollande et le conflit syrien devrait occuper une grande partie des discussions. Il devait d'abord rencontrer le président de l'Assemblée nationale et celui du Sénat pour parler des relations franco-libanaises et de la situation en Syrie et en Irak.

    Depuis plusieurs mois, des incidents à la frontière entre le Liban et la Syrie ont accru les tensions à l'intérieur même du Liban, entre les pro et les anti-Assad, notamment dans le nord du pays à Tripoli. Dernièrement, des tirs de l'armée syrienne à la frontière ont tué et blessé des civils côté libanais.

    Jusqu'à présent, le gouvernement libanais tentait de garder une distance par rapport au conflit syrien, justement pour éviter qu'il ne déborde dans le pays du Cèdre qui a été sous le joug de Damas jusqu'au retrait des troupes syriennes le 26 avril 2005. Selon certaines sources diplomatiques, Paris appuierait cette position de distance, tout en se déclarant préoccupé par la contagion du conflit syrien vers le Liban.

    Le président Michel Sleimane a déjà assuré la France de son soutien au plan de sortie de crise en six points proposé par Kofi Annan, même si celui-ci a déjà reconnu que sa mission était pour l'instant un échec.

    Au cours de la rencontre avec François Hollande, il sera aussi question des réfugiés syriens qui arrivent par dizaines au Liban, des violations du territoire libanais par l'armée syrienne, ou de l'aide militaire française à l'armée libanaise. Et sans doute, du Tribunal spécial pour le Liban et de la FINUL (Force intérimaire des Nations unies au Liban), dont la France est le deuxième pays contributeur.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.