GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le chef du Hezbollah dénonce une attaque au drone israélienne contre une «cible» dans son fief
    • Trump annonce depuis le G7 la conclusion d'un accord commercial «de principe» Etats-Unis/Japon
    Moyen-Orient

    Israël: Benyamin Netanyahu affirme que Téhéran accélère sa course à l'arme nucléaire

    media Le Premier ministre israélien, Beyamin Netanyahu. Reuters/Lior Mizrahi/Pool

    Le Premier ministre israélien a affirmé, vendredi 24 août, avoir reçu de nouvelles preuves des efforts de l’Iran pour acquérir l’arme nucléaire. Selon Benyamin Netanyahu, la République islamique accélère actuellement sa marche vers la bombe atomique. De déclaration en déclaration, on s’interroge de nouveau sur une éventuelle frappe israélienne sur les installations nucléaires iraniennes.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Nicolas Falez

    « Hier encore, nous avons reçu de nouvelles preuves montrant que l’Iran poursuit et accélère ses efforts pour se doter d’armes nucléaires ». Déclaration ce vendredi de Benyamin Netanyahu, qui recevait à Jérusalem un élu du Congrès américain.

    Deux jours auparavant, c’est le chef d’état-major de l’armée israélienne qui évoquait la question. « Ceux qui pensent pouvoir détruire Israël seront confrontés à la puissance de notre armée », a mis en garde le général Benny Gantz.

    Mais toutes les déclarations israéliennes ne vont pas dans le même sens. La semaine dernière, le dossier iranien a occasionné un couac retentissant au sommet du pouvoir. Dans une interview, le président Shimon Peres a estimé que son pays ne pouvait pas attaquer l’Iran sans le soutien des Etats-Unis. Des propos qui ont suscité une volée de critiques venues de l’entourage du Premier ministre Netanyahu.

    Au sein du gouvernement, le ministre de la défense civile vient d’être remplacé. Au moment de céder sa place, le sortant Matan Vilnaï a estimé que son pays était prêt à « une guerre de 30 jours, sur plusieurs fronts simultanés ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.