GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Décembre
Vendredi 21 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Syrie: turbulences au sein de l'opposition à Bachar el-Assad

    media Bassma Kodmani, ex-responsable des relations extérieures du CNS en juillet 2012 à Moscou. AFP/Andrei Smirnov

    Tandis que les combats se poursuivent en Syrie, entre l’armée et les forces d’opposition, notamment à Alep et Damas, l’après-Assad se discute âprement et l'opposition au régime syrien peine à s'organiser. On a ainsi appris mardi 28 août la démission de Bassma Kodmani, responsable des relations extérieures du Conseil national syrien (CNS). Sur le terrain, 27 personnes ont été tuées mardi dans un attentat à la voiture piégée à Jaramana, une localité peuplée majoritairement de chrétiens et de druzes dans la banlieue de Damas.

    Alors que la priorité devrait être l'organisation de la transition politique, l'opposition syrienne est divisée, composée de plusieurs courants.

    Il y a les Syriens de l’étranger auxquel il est reproché leur manque de légitimité. Il y a les militaires de l'Armée syrienne libre auxquels il est expliqué que leur rôle doit se restreindre à la lutte armée. Il y a aussi le CNS, le Conseil national syrien, fondé en Turquie et soutenu par la France et les pays du Golfe.

    La démission de Basma Kodmani

    Bassma Kodmani, responsable des relations extérieures du CNS a annoncé sa démission du mouvement ce mardi 28 août. Dans un entretien à l'AFP, elle déclare regretter le manque de crédibilité du conseil qui «n'a pas su conserver la confiance que le peuple avait mis en lui lors de sa création

    Principale force de l'opposition, le CNS a des tendances hégémoniques au sein de l'opposition à Bachar el-Assad. Il est contesté par les autres mouvements comme le CNCD, Comité national de coordination pour le changement démocratique. Son responsable à l’étranger, Haythem Al Manaa dit s’être battu toute sa vie contre de telles pratiques et refuse qu’un seul groupe s’autoproclame à la tête du pays et décide pour les autres. Une critique que Bassma Kodmani reprend également à son compte quand elle déclare que «le CNS ne travaille pas bien avec les autres groupes d'opposition.» Une critique que le CNS admet quand l'un de ses membres, Monzer Makhous, reconnaît au micro de RFI «qu'aucun gouvernement de transition ne verra le jour ou ne pourra perdurer s'il n'est pas le fruit d'un dialogue et d'une coordination

    Comment fédérer l'opposition

    Plusieurs initiatives tentent de faire échec à ces dissenssions et à la propagande du régime qui souligne l'amateurisme de l'opposition.

    Ainsi la réunion de Berlin qui a rassemblé ce mardi 28 août des experts issus de différents mouvances de l'opposition à Bachar el-Assad. Ils ont présenté leurs pistes pour un nouveau cadre institutionnel, juridique et social pour la Syrie, un cadre qui fasse consensus.

    Autre initiative, une vingtaine de formations politiques, qui se disent opposées à la fois au régime et à l'opposition armée, ont fait savoirce mardi 28 août qu'elles souhaitaient organiser le 12 septembre prochain une conférence à Damas pour mettre en place un régime démocratique sans recourir aux armes.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.