GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Mai
Samedi 20 Mai
Dimanche 21 Mai
Lundi 22 Mai
Aujourd'hui
Mercredi 24 Mai
Jeudi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Attaque de Manchester: «effroi» et «consternation» de Macron qui s'entretiendra par téléphone avec Theresa May (présidence française)
    • Royaume-Uni: l'auteur de l'attentat de Manchester est mort en faisant exploser un engin (police)
    • Royaume-Uni: le bilan passe à 22 morts dans l'attentat de Manchester (police)
    • Attaque à Manchester: éditions spéciales sur RFI à 7h40 et à 8h15 (heures de Paris)
    • Royaume-Uni: Theresa May et Jeremy Corbyn suspendent leur campagne électorale après l'attentat à Manchester
    • Yémen: sept combattants d'Al-Qaïda tués lors d'un raid américain (Pentagone)
    Moyen-Orient

    Un groupe d'immigrés érythréens bloqués à la frontière israélo-égyptienne

    media

    Un groupe d’une vingtaine de migrants érythréens sont bloqués depuis une semaine à la frontière entre l’Egypte et Israël. Ces hommes et femmes tentaient d’entrer clandestinement sur le territoire de l’Etat hébreu.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Nicolas Falez

    Il fait une chaleur écrasante dans la région désertique où passe la frontière israélo-égyptienne et depuis une semaine les 20 migrants érythréens sont assis à même le sol, essayant de se protéger du soleil à l’aide de couvertures.

    Comme des milliers d’autres Africains, ces hommes et ces femmes tentaient de pénétrer clandestinement en Israël. Ils ont été stoppés par la nouvelle clôture de sécurité érigée par l’Etat hébreu à la frontière avec l’Egypte. Les migrants refusent de rebrousser chemin de peur, disent-il, d’être maltraités côté égyptien.

    Contactée par RFI, l’armée israélienne affirme que la clôture a précisément pour but d’empêcher les infiltrations et précise que les soldats ont apporté de l’eau aux Erythréens coincés dans ce no man’s land frontalier.

    Les organisations israéliennes de défense des droits de l’homme s’émeuvent de la situation. L’association pour les droits civiques parle d’une « honte » et un militant de l’ONG Médecin pour les droits de l’homme affirme que l’armée israélienne l’a empêché de s’approcher de la clôture où il souhaitait apporter des vivres aux migrants érythréens.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.