GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Mai
Samedi 21 Mai
Dimanche 22 Mai
Lundi 23 Mai
Aujourd'hui
Mercredi 25 Mai
Jeudi 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Egypte: quatorze jihadistes du Sinaï condamnés à mort

    media

    En Egypte, la Haute Cour de la sécurité de l’Etat d’Ismaïlia a condamné à mort quatorze membres d’un groupe jihadiste, dont huit par contumace, reconnus coupables d’actes terroristes dans la péninsule du Sinaï. Quatre autres personnes ont été condamnées à la prison à perpétuité. Les verdicts de la Haute Cour sont sans appel.

    Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    Les condamnés ont été reconnus coupables de l’assassinat prémédité de huit personnes, dont quatre policiers, un militaire et trois civils dans deux attaques à main armée, en juin et juillet 2011. La première attaque visait une banque et la seconde le poste de police de la ville d’Al-Arich, capitale du Nord-Sinaï.

    C’est surtout cette seconde attaque qui a valu aux membres de l’organisation Al Tawhid Wal Djihad d’être aussi reconnus coupables de terrorisme et de tentative de coup d’Etat. Les membres de l’organisation ne s’étaient pas contentés d’attaquer le poste de police au lance-roquettes. Ils avaient aussi sillonné la ville d’Al-Arich dans des camionnettes surmontées du drapeau noir du Jihad et n’en avaient été chassés qu’après l’intervention des blindés de l’armée, au terme de deux jours de combats de rues.

    La plupart des condamnés par contumace se seraient réfugiés à Gaza ou dans le Djabal Al-Halal, une région montagneuse au centre du Sinaï. Une zone que l’armée cherche à prendre depuis le lancement, il y a près d’un mois et demi, d’une vaste opération militaire dans le Sinaï.

    Cette condamnation est importante... et le signe de la volonté du président Morsi... de donner des gages aux Etats-Unis et à Israël sur la capacité qu'il a d'assurer la sécurité dans cette zone du Sinaï... dans cette région, les populations agissent de façon autonome et avec une certaine impunité... cette condamnation peut remettre en cause cette impunité et donc une espèce d'équilibre dans cette région sensible...
    Selon Agnès Levallois, ces condamnations à mort, rares, ont une signification politique Consultante, spécialiste du Moyen-Orient, chargée de cours à l'ENA et Sciences Po. 11/10/2013 - par Murielle Paradon Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.