GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Avril
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Jeudi 18 Avril
Aujourd'hui
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le Premier ministre malien Soumeylou Boubèye Maïga a présenté jeudi sa démission au chef de l'Etat Ibrahim Boubacar Keïta, qui l'a acceptée, selon un communiqué de la présidence. Cette démission intervient à quelques heures de l'examen par l'Assemblée nationale d'une motion de censure du gouvernement déposée par des députés de l'opposition, mais aussi de la majorité.

    Moyen-Orient

    Israël: Ehud Olmert condamné à de la prison avec sursis pour abus de confiance

    media L'ancien Premier ministre israélien Ehud Olmert, avant l'ouverture de son procès à Jérusalem, le 25 septembre 2009. (Photo : Reuters)

    L'ancien Premier ministre israélien Ehud Olmert a été condamné, ce lundi 24 septembre 2012, à un an de prison avec sursis et l'équivalent de 15 000 euros d'amende pour abus de confiance. Ehud Olmert avait annoncé en 2008 qu’il se mettait à l’écart de la vie politique, affaibli par une série d’affaires.

    Avec notre correspondant Jérusalem, Nicolas Falez

    L’affaire dans laquelle Ehud Olmert vient d‘être condamné remonte aux années 2003-2006. A l’époque, il était ministre du Commerce et de l’Industrie et, à ce titre, il avait le contrôle d’un organisme public chargé d’apporter un soutien financier à des entreprises israéliennes.

    Durant cette période, les prêts et les garanties ont notamment profité à des sociétés appartenant à un proche d’Ehud Olmert. C’est pour cette raison que l’ancien Premier ministre a été reconnu coupable d’abus de confiance en juillet dernier, tout en étant blanchi des accusations de « corruption » dans deux autres affaires.

    « Je quitte le tribunal la tête haute », a lancé Ehud Olmert ce lundi, en apprenant sa condamnation à de la prison avec sursis. C’est vrai que la peine annoncée permet en théorie à l’ancien chef du gouvernement d’opérer un retour en politique, s’il le souhaite… A moins qu’une autre casserole judiciaire ne vienne contrarier ce projet.

    En effet, Ehud Olmert est également poursuivi dans l’affaire Hollyland, du nom d’un complexe immobilier particulièrement hideux au sud de Jérusalem. Le projet a vu le jour à l’époque où Ehud Olmert était le maire de la ville, de 1993 à 2003, et il fait partie des 15 inculpés dans ce vaste scandale de corruption.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.