GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Janvier
Mercredi 15 Janvier
Jeudi 16 Janvier
Vendredi 17 Janvier
Aujourd'hui
Dimanche 19 Janvier
Lundi 20 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Des forces américaines en Jordanie pour surveiller la Syrie

    media Le ministre américain de la Défense, Leon Panetta, à Washington, le 14 février 2012. Reuters/Yuri Gripas

    Les Etats-Unis ont déployé des soldats en Jordanie, pour parer à toute éventualité concernant la Syrie. Le secrétaire à la Défense américain, Leon Panetta, l'a déclaré lors d'une conférence de presse à l'OTAN, à Bruxelles, mercredi 10 octobre 2012. Il confirme ainsi les informations publiées par le New York Times.

    Cent cinquante militaires américains, pour la plupart des forces spéciales, ont été dépêchés en Jordanie, tout près de la frontière syrienne. «Certains sont là depuis plusieurs mois», confirme le secrétaire à la Défense, Leon Panetta qui justifie la présence américaine sur place : il faut aider les Jordaniens à gérer le flot de réfugiés syriens qui fuient quotidiennement les combats. Ils seraient 200 000 actuellement à avoir traversé la frontière.

    Mais ce n'est pas la seule raison qui explique le déploiement de forces spéciales américaines en Jordanie. Les Américains s'inquiètent aussi de la sécurisation des sites abritant des armes chimiques et bactériologiques en Syrie. Ces fameuses armes auraient été récemment déplacées, d'après Leon Panetta. «Nous devons nous assurer qu'elle ne tombent pas en de mauvaises mains» a déclaré le secrétaire américain à la Défense.

    Les Etats Unis craignent en effet que ces dangereux stocks gérés par le régime de Bachar el-Assad ne parviennent aux mains des islamistes radicaux, des jihadistes qui ont rejoint les rangs de l'opposition armée en Syrie.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.