GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Octobre
Samedi 13 Octobre
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    L’émir du Qatar annonce 400 millions de dollars pour reconstruire Gaza

    media Ismaïl Haniyeh, le Premier ministre du Hamas (G), accueillant l’émir du Qatar Cheikh Hamad Ben Khalifa al-Thani à Rafah le 23 octobre 2012. REUTERS/Mohammed Abed

    Le cheikh Hamad Ben Khalifa al-Thani, l’émir du Qatar, est arrivé ce mardi 23 octobre pour une visite historique dans la bande de Gaza, la première d'un chef d'Etat depuis que le Hamas a pris le contrôle de ce territoire palestinien en 2007. Cette brève visite revêt d'autant plus d'importance qu'à de rares exceptions près, les personnalités qui viennent à Gaza depuis cinq ans, comme le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, évitent tout contact avec le Hamas, boycotté par la communauté internationale pour son refus de reconnaître Israël et de renoncer à la lutte armée.

    Avec notre envoyé spécial à Gaza, Nicolas Falez

    Le Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza a appelé ce mardi les habitants du territoire à venir saluer l’émir. Et près du camp de réfugiés de Nousséirat, plusieurs centaines de personnes sont massées sur le bord de la route, brandissant des drapeaux du Qatar ou des portraits de l’émir, l’émir du Qatar, qui est arrivé ce matin par le Sud, par la frontière égyptienne. Il inaugure une série de projets financés par son pays, à commencer par le chantier d’une ville nouvelle qui portera le nom de l’émir, Hamad.

    En accueillant le souverain du Qatar, Ismaïl Haniyeh, le principal dirigeant du Hamas à Gaza, a affirmé que le montant des projets qatariens à Gaza dépassait les 250 000 dollars initialement prévus, pour atteindre désormais 400 millions de dollars.

    C’est une manne financière considérable, mais il y a aussi l’arrière-plan politique de cette visite. Le Hamas entend bien prouver qu’il n’est plus isolé politiquement dans son fief de Gaza.

    Un soutien du Qatar au Hamas qui ne plaît pas à tout le monde ici à Gaza, où certains Palestiniens rappellent que le représentant légitime du peuple palestinien est le président Mahmoud Abbas.

    Des Palestiniens qui critiquent une visite de l’émir du Qatar qui risque de renforcer la division interpalestinienne.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.