GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Royaume-Uni: Theresa May remporte le vote de défiance, 200 députés ont exprimé leur soutien et 117 ont voté contre (officiel)
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    François Hollande en Arabie Saoudite pour une première rencontre avec le roi Abdallah

    media Le prince Khaled al-Faisal (D) accueille le président français François Hollande à l'aéroport de Djeddah, le 4 novembre 2012. REUTERS/Saudi Press Agency

    Le président français François Hollande est arrivé ce dimanche 4 novembre, dans l'après-midi, en Arabie Saoudite. Il doit rencontrer le roi Abdallah pour évoquer la crise syrienne et l'Iran, après avoir exprimé son soutien au Liban au cours d'une brève étape à Beyrouth.

    Avec notre correspondante à Djeddah, Clarence Rodriguez

    Cette première visite de François Hollande en Arabie Saoudite doit avant tout permettre au chef de l’Etat d’établir une relation personnelle et de confiance avec le roi Abdallah, indispensable pour la suite des relations, qu’elles soient diplomatiques ou commerciales. Les Saoudiens y sont très sensibles. Ils sont surtout très pragmatiques. Il est évident que les deux hommes d’Etat vont aborder des dossiers aussi brûlants que le conflit syrien et le nucléaire iranien. Deux sujets sur lesquels les deux hommes partagent le même point de vue, la même analyse.

    Il faut savoir aussi que le roi Abdallah est impatient de faire la connaissance du président français. Quelques semaines après son élection début juin, il avait fait parvenir une lettre d’invitation, que le prince Meteb Ben Abdallah Abdelaziz, le chef de la Garde nationale, avait remis personnellement à François Hollande.

    Le souverain saoudien exprimera son extrême inquiétude concernant les agissements de Téhéran pour se doter de l’arme nucléaire. Il compte sur le soutien diplomatique de la France, sachant que François Hollande, déterminé, réitérera sa volonté d’imposer de nouvelles sanctions à l’Iran. Si cette visite éclair permet aux deux hommes de s’apprivoiser ou d’évoquer des contrats en cours, une visite officielle est d’ores et déjà prévue en début d’année prochaine.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.