GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Syrie : Damas au centre des combats, les partisans de Bachar el-Assad pris pour cible

    media Une explosion a eu lieu dans le quartier de Hai el-Wuroud, dans le nord-ouest de la capitale, où résident de nombreux membres de la secte alaouite de Bachar el-Assad.

    Les violences ont fait, ce mardi 6 novembre, au moins 131 morts dont 68 civils, 44 soldats et 19 rebelles, à travers le pays. C’est la capitale syrienne qui a été particulièrement au centre des combats ces derniers jours. Aujourd’hui, à nouveau, les rebelles auraient planifié un attentat ciblé contre le régime.

    C'est le frère du président du Parlement syrien qui a été assassiné, selon la télévision officielle. Depuis quelques temps la rébellion cible des responsables du parti au pouvoir, et des personnalités (acteurs, médecins) considérés comme des partisans de Bachar el-Assad.

    Plusieurs bombes ont explosé dans la capitale et sa banlieue. Bilan : au moins quinze morts et plusieurs dizaines de blessés selon l'OSDH, et à Mahambal, dans le nord-ouest, une bombe qui visait des transports de troupes et des blindés des forces gouvernementales a fait douze morts - les combats dans cette localité de la province d’Idleb sont d'ailleurs très violents selon l'OSDH.

    Pour l'OSDH, une solution politique d'urgence doit être trouvée.

    Si une solution politique n'est pas trouvée très rapidement, la Syrie va devenir une nouvelle Somalie (...).

    Rami Abdelrahmane

    Directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'homme à Londres

    07/11/2012 - par Sami Boukhelifa Écouter

    L’ONU, elle, a fait part d'informations selon lesquelles les forces gouvernementales utiliseraient des bombes à sous-munitions, qui disséminent, qui dispersent des engins explosifs très meurtriers pour les civils, même longtemps après la fin des conflits. Damas a toujours soutenu qu'elle n'utilisait pas ce genre d'armes.

    Quant à la rébellion, à en croire la Russie, elle disposerait maintenant de 50 missiles anti-aériens Stinger fournis « par l'étranger ».

    Reconnaître le CNS

    A Doha, au Qatar, le Conseil national syrien, réuni depuis ce dimanche 4 novembre, a reproché son inaction à la communauté internationale, et a réaffirmé son attachement à ce que le CNS malgré les critiques américaines reste la principale composante, le principal pilier de l'opposition.

    Enfin, le Premier ministre britannique David Cameron s'est dit d'accord pour une sortie en toute sécurité de Bachar el-Assad du territoire syrien s'il acceptait de partir pour mettre fin au conflit.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.