GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Israël: les sirènes d'alarme activées à Tel-Aviv suite à une frappe tuant un commandant palestinien à Gaza (armée)
    Moyen-Orient

    Syrie: réunie en une «coalition nationale», l'opposition veut accélérer la chute du régime

    media L'ancien imam cheikh Ahmad Moaz al-Khatib a été élu pour diriger la nouvelle coalition nationale syrienne. REUTERS/Mohammed Dabbous

    L'opposition syrienne a signé un accord dimanche 11 novembre à Doha, au Qatar, pour mettre en place une coalition nationale. Elle regroupe les principales tendances de l'opposition. A sa tête, cheikh Ahmad Moaz al-Khatib, un religieux présenté comme un modéré. La France a déjà annoncé vouloir lui apporter son soutien.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Les énormes pressions exercées par Washington et Doha ont finalement eu raison des fortes réticences du Conseil national syrien à s'auto-dissoudre. Il fait désormais partie de la coalition dirigée par l'ancien imam de la mosquée des Omeyyades à Damas, cheikh Ahmad Moaz al-Khatib.

    Dans cette nouvelle structure, les Frères musulmans, accusés de dominer le CNS, jettent un peu de lest. Ils font une place à des personnalités libérales, comme le vice-président de la coalition, l'ancien député Riad Seif, ou laïques, comme la militante des droits de l'homme Souheir al-Atassi, également vice-présidente.

    En élisant comme président l'imam d'une mosquée, les différentes composantes de la coalition veulent toutefois ménager les Frères musulmans, qui restent le mouvement le plus structuré et le plus influent sur le terrain. Et en choisissant un Damascène, elles espèrent entraîner la capitale dans le mouvement de contestation.

    La nouvelle structure est certes plus représentative que le CNS, mais l'opposition dite « de l'intérieur » n'y siège pas, de même que de nombreuses figures indépendantes. Prochaine étape pour la coalition nationale : solliciter une reconnaissance internationale, unifier tous les mouvements armés et former un gouvernement de transition. L'objectif demeure le même : renverser le régime et refuser tout dialogue.

    C'est une étape importante dans l'unification de l'opposition et dans la construction d'une alternative crédible au régime de Bachar el-Assad.

    Eric Chevalier

    Envoyé spécial de la France pour la Syrie

    12/11/2012 - par France 24 Écouter

    Négociations pour un gouvernement intérimaire

    Avec notre correspondante à Doha, Laxmi Lota

    Les discussions marathons entamées jeudi dernier à Doha ne sont pas terminées pour autant. L'opposition discute à présent de la formation d'un gouvernement intérimaire à huis clos, dans un hôtel. Pas de détails pour l'instant sur l'accord qui a été trouvé et paraphé en début d'après-midi mais, selon un membre de l'opposition, « il n'y aurait plus de divergences entre les différentes parties représentées ».

    L'un de ses dirigeants a déclaré que les composantes de l'opposition avaient paraphé « un accord pour la constitution d'une coalition nationale ». Objectif : « Unifier les efforts dans la lutte contre le régime de Bachar el-Assad ». Les opposants se sont aussi mis d'accord pour unifier les conseils militaires combattant le régime syrien.

    Malgré les réserves qu'avait exprimées le Conseil national syrien, l'opposition semble finalement avancer vers l'unification.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.