Une roquette tirée depuis Gaza tombe près de Jérusalem - Moyen-Orient - RFI

 

  1. 14:10 TU Autour de la question
  2. 14:30 TU Journal
  3. 14:33 TU Autour de la question
  4. 15:00 TU Journal
  5. 15:10 TU Radio foot internationale
  6. 15:30 TU Journal
  7. 15:33 TU Radio foot internationale
  8. 16:00 TU Journal
  9. 16:10 TU Sessions d'information
  10. 16:30 TU Journal
  11. 16:33 TU Sessions d'information
  12. 16:40 TU Accents d'Europe
  13. 17:00 TU Journal
  14. 17:10 TU Accents du monde
  15. 17:30 TU Journal
  16. 17:33 TU Sessions d'information
  17. 17:40 TU Débat du jour
  18. 18:00 TU Journal
  19. 18:10 TU Grand reportage
  20. 18:30 TU Sessions d'information
  21. 19:00 TU Journal
  22. 19:10 TU La bande passante
  23. 19:30 TU Journal
  24. 19:33 TU La bande passante
  25. 20:00 TU Journal
  1. 14:10 TU Autour de la question
  2. 14:30 TU Journal
  3. 14:33 TU Autour de la question
  4. 15:00 TU Journal
  5. 15:10 TU Radio foot internationale
  6. 15:30 TU Journal
  7. 15:33 TU Radio foot internationale
  8. 16:00 TU Journal
  9. 16:10 TU Couleurs tropicales
  10. 16:30 TU Journal
  11. 16:33 TU Couleurs tropicales
  12. 17:00 TU Journal
  13. 17:10 TU Sessions d'information
  14. 17:30 TU Journal
  15. 17:33 TU Sessions d'information
  16. 17:40 TU Accents d'Europe
  17. 18:00 TU Journal
  18. 18:10 TU Grand reportage
  19. 18:30 TU Sessions d'information
  20. 19:00 TU Journal
  21. 19:10 TU Accents du monde
  22. 19:30 TU Journal
  23. 19:40 TU Débat du jour
  24. 20:00 TU Journal
  25. 20:10 TU La bande passante

Dernières infos

  • Bruxelles va mener une enquête autour des pratiques de l'industrie solaire chinoise (officiel)
  • Attentat suicide contre une mosquée chiite en Arabie saoudite: revendication du groupe Etat islamique
  • Pour Michel Sapin, «il n'y a pas de scénario» de sortie de la Grèce de l'euro
  • Quatre soldats tchadiens et 33 islamistes tués lors d’une attaque de Boko Haram sur une île du lac Tchad
  • La chancelière allemande Angela Merkel n'exclut pas la possibilité de modifier les traités dans l'Union européenne
  • Crise grecque: pour les Etats-Unis, «toutes les parties concernées doivent bouger» (Jack Lew)
  • A Maurice, le président de la République Kailash Purryag a démissionné avant la fin de son mandat
  • La Birmanie et le Bangladesh s'engagent à attaquer aux «racines» de la crise des migrants en Asie
  • Fifa: pour le Premier ministre britannique David Cameron, Joseph Blatter «doit démissionner»
  • D'après M. Schäuble, le G7 serait d'accord pour intégrer sans précipitation le yuan aux monnaies de référence du FMI
  • Grèce: pour M. Schäuble, les annonces positives d'Athènes «ne reflètent pas» l'état des négociations
  • Birmanie: un bateau comptant plus de 700 migrants à bord a été découvert par la marine (gouvernement)
  • Afghanistan: un Allemand enlevé en avril 2015 a retrouvé la liberté (Berlin)
  • Suisse: d'après la police, il y a une alerte à la bombe au congrès de la Fifa à Zurich
  • Arabie saoudite: explosion d'une voiture piégée devant une mosquée chiite à Dammam dans l'est du pays
  • Muhammadu Buhari officiellement investi comme président du Nigeria
fermer

Moyen-Orient

Egypte Israël Mohamed Morsi Territoires Palestiniens

Une roquette tirée depuis Gaza tombe près de Jérusalem

media

La trêve déclarée par Israël ce vendredi 16 novembre, après deux jours de violences, a fait long feu. Des sirènes d'alerte hurlent à Tel-Aviv et pour la première fois, ce soir, aux abords de Jérusalem, une roquette tirée de Gaza a atterri dans un bloc de colonies sans faire de blessé. Ehud Barak, le ministre israélien de la Défense, vient d'ordonner la mobilisation de nouveaux réservistes supplémentaires et les raids aériens sur Gaza se poursuivent.

Avec nos correspondants en Israël et dans la bande de Gaza, Nicolas Falez et Mouhssine Ennaimi

Pour la première fois dans l'histoire du conflit israélo-palestinien, une roquette tirée par le Hamas depuis Gaza a frappé vendredi les environs de Jérusalem, à 65 km de là. Jamais un projectile n'avait été tiré depuis la bande de Gaza en direction de la ville sainte. Il a atteint une zone inhabitée dans le bloc de colonies du Goush Etzion en Cisjordanie sans faire de victime.

Dans la région de Tel-Aviv hier, les sirènes d’alerte ont retenti pour la première fois depuis 20 ans. Ce vendredi encore, une sirène très puissante a retenti dans Tel-Aviv à la mi-journée. Plusieurs automobilistes qui se trouvaient à ce moment-là sur la rue se sont arrêtés.

La sirène a retenti pendant environ une minute, à l’issue de laquelle une très forte déflagration s'est fait entendre. Il n'y a pas d’informations pour l’instant sur le lieu de chute de ce projectile, ni sur la nature de ce projectile.

Cette situation est tout à fait inédite. Cela n’a rien à voir avec les alertes qui sont quotidiennes dans les villes du sud d’Israël. Pour les trois millions d’habitants de Tel-Aviv et de son agglomération, elle montre que l'opération en cours à Gaza provoque une escalade militaire, en tout cas en ce qui concerne la portée des engins utilisés par les groupes palestiniens de Gaza.

« Le début de la guerre »

En ce début de week-end, sur le front de mer de Tel-Aviv se croisent des joggeurs, des cyclistes, et des promeneurs. « Nous étions un peu inquiets parce que c’est la première fois à Tel-Aviv, avoue un habitant de la ville qui a entendu la sirène hier. Petit-à-petit on commençait à entendre que c’était le Hamas, ou le Jihad [islamique] ou les autres qui ont attaqué Tel-Aviv pour la première fois. Peut-être que c’est très grave pour les Israéliens parce que Tel-Aviv c’est le centre d’Israël. Et peut-être que c’est le début de la guerre. »

Près de l’un des cafés de la plage, Michal confie qu’il n’a pas cherché refuge dans un abri, lorsque l’alerte a retenti. « Je ne me suis même pas posé la question, confie-t-il. J’ai vu des gens dans mon quartier courir vers un parking. Si je comprends bien, c’est là qu’il faudrait que je coure. »

Il y a 800 000 habitants à Tel-Aviv et plus de 3 millions avec son agglomération. Hier encore, Michal utilisait le terme de « bulle » pour décrire sa ville qui veut vivre loin des conflits de la région. « Ici à Tel-Aviv on pense être protégé de tous les événements idiots qui se déroulent autour. Mais peut-être qu’il est temps de se réveiller… ».

A Gaza, le Premier ministre égyptien condamne les raids israéliens

Le Premier ministre égyptien, Hicham Kandil, a rencontré son homologue palestinien, Ismaïl Haniyeh, à Gaza en milieu de matinée. Après un bref échange, ils se sont rendus à l’hôpital al-Chifa où il a vu un enfant tué dans les bombardements de ce jeudi matin.
Le Premier ministre égyptien a ensuite déclaré que le peuple égyptien est derrière le peuple palestinien et il juge les Israéliens responsables de cette escalade de violence. Il promet par ailleurs que l’Egypte va intensifier ses efforts de médiation pour obtenir une trêve.

Nous adressons un message au colonisateur pour lui dire que tu ne peux plus agir à ta guise à Gaza.
Hicham Kandil Premier ministre égyptien 11/10/2013 - par RFI écouter

L’intérêt de cette visite est la visite justement, une rencontre symbolique, et non pas comme les Palestiniens le souhaitent avec des décisions concrètes comme l’ouverture du terminal de Rafah pour les biens et les personnes. A défaut de briser le blocus économique et humanitaire, le Premier ministre égyptien a au moins brisé le blocus politique.

Ce soir, suite à la chute d'une roquette dans le bloc de colonies du Goush Etzion près de Jérusalem, le ministre de la Défense israélien Ehud Barak a ordonné la mobilisation de nouveaux réservistes. La fin de cette escalade de violence paraît de plus en plus lointaine.
 

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.