GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Janvier
Vendredi 19 Janvier
Samedi 20 Janvier
Dimanche 21 Janvier
Aujourd'hui
Mardi 23 Janvier
Mercredi 24 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • L'offensive turque en Syrie se déroule «en accord avec la Russie» (Erdogan)
    • Syrie: Lavrov accuse les Etats-Unis d'encourager le séparatisme kurde
    • Syrie: les Kurdes sont invités au Congrès de paix prévu à Sotchi (Lavrov)
    • France: le président Emmanuel Macron souhaite finaliser la réforme des retraites à l'été 2019
    • La baisse actuelle du déficit public ne doit pas «faire illusion» (Didier Migaud, président de la Cour des comptes)
    • Le président catalan destitué Carles Puigdemont est arrivé à Copenhague (TV danoise)
    Moyen-Orient

    L'Iran procède à des manoeuvres de cyber-défense

    media

    C'est une première en Iran : un exercice de guerre informatique a été mené dans le cadre de manoeuvres militaires. Des opérations sont menées depuis une semaine autour du détroit stratégique d'Ormuz.

    Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

    C’est la première fois que l’Iran mène des exercices de défense informatique lors de manœuvres militaires. Une unité de cyber-défense de la marine est intervenue pour contrer une attaque contre le réseau informatique des forces armées avec pour objectif d’infiltrer ce réseau pour pirater des informations et introduire des virus, a déclaré un responsable militaire.

    Depuis trois ans, l’Iran est la cible d’attaques informatiques contre ses installations nucléaires, pétrolières et industrielles. Le virus Stuxnet est le plus connu de ces virus informatiques ayant visé des installations d’enrichissement d’uranium de Natanz.

    Téhéran a systématiquement accusé les Etats-Unis et Israël d’être à l’origine de ces attaques. Ces dernières années, Téhéran a développé des unités pour contrer ces attaques informatiques. L’objectif des attaques est de ralentir le programme nucléaire de Téhéran mais aussi affaiblir ses capacités industrielles.

    Téhéran a poursuivi son programme nucléaire et a installé plus de 11 000 centrifugeuses malgré les attaques informatiques et les sanctions internationales qui visent à l’obliger à renoncer à son programme d’enrichissement d’uranium.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.