L'Iran procède à des manoeuvres de cyber-défense - Moyen-Orient - RFI

 

  1. 20:33 TU La bande passante
  2. 21:00 TU Journal
  3. 21:10 TU Couleurs tropicales
  4. 21:30 TU Journal
  5. 21:33 TU Couleurs tropicales
  6. 22:00 TU Sessions d'information
  7. 22:30 TU Sessions d'information
  8. 23:00 TU Journal
  9. 23:10 TU Accents d'Europe
  10. 23:30 TU Journal
  11. 23:33 TU Danse des mots
  12. 20:33 TU La bande passante
  13. 21:00 TU Journal
  14. 21:10 TU Couleurs tropicales
  15. 21:30 TU Journal
  16. 21:33 TU Couleurs tropicales
  17. 22:00 TU Sessions d'information
  18. 22:30 TU Sessions d'information
  19. 23:00 TU Journal
  20. 23:10 TU Accents d'Europe
  21. 23:30 TU Journal
  1. 20:33 TU La bande passante
  2. 21:00 TU Journal
  3. 21:10 TU Radio foot internationale
  4. 21:30 TU Journal
  5. 21:33 TU Radio foot internationale
  6. 22:00 TU Sessions d'information
  7. 22:30 TU Sessions d'information
  8. 23:00 TU Journal
  9. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  10. 23:30 TU Journal
fermer

Moyen-Orient

Défense Internet Iran Nouvelles technologies

L'Iran procède à des manoeuvres de cyber-défense

media

C'est une première en Iran : un exercice de guerre informatique a été mené dans le cadre de manoeuvres militaires. Des opérations sont menées depuis une semaine autour du détroit stratégique d'Ormuz.

Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

C’est la première fois que l’Iran mène des exercices de défense informatique lors de manœuvres militaires. Une unité de cyber-défense de la marine est intervenue pour contrer une attaque contre le réseau informatique des forces armées avec pour objectif d’infiltrer ce réseau pour pirater des informations et introduire des virus, a déclaré un responsable militaire.

Depuis trois ans, l’Iran est la cible d’attaques informatiques contre ses installations nucléaires, pétrolières et industrielles. Le virus Stuxnet est le plus connu de ces virus informatiques ayant visé des installations d’enrichissement d’uranium de Natanz.

Téhéran a systématiquement accusé les Etats-Unis et Israël d’être à l’origine de ces attaques. Ces dernières années, Téhéran a développé des unités pour contrer ces attaques informatiques. L’objectif des attaques est de ralentir le programme nucléaire de Téhéran mais aussi affaiblir ses capacités industrielles.

Téhéran a poursuivi son programme nucléaire et a installé plus de 11 000 centrifugeuses malgré les attaques informatiques et les sanctions internationales qui visent à l’obliger à renoncer à son programme d’enrichissement d’uranium.

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.