GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Bahreïn : les opposants chiites condamnés en appel à la perpétuité

    media

    A Bahreïn, la Cour de cassation a confirmé en appel, lundi 7 janvier, les très lourdes peines de prison visant treize opposants chiites jugés pour complot contre le régime. Condamnés en juin 2011 par un tribunal militaire d'exception, puis rejugés par un tribunal civil qui a confirmé ces peines, ils étaient poursuivis pour leur rôle dans le soulèvement de février 2011, durant lequel ils manifestaient en faveur de plus droits pour les chiites et pour l’établissement d’une monarchie constitutionnelle.

    Parmi les treize opposants condamnés en appel à la prison à vie figurent des dirigeants du parti d’opposition chiite Haq comme Hassan Mashaima et des islamistes du mouvement Al Wafa, ainsi que le défenseur des droits de l'homme Abdulhadi al-Khawaja. Ce dernier avait entrepris une grève de la faim de 110 jours jusqu'en juin dernier pour protester contre ces verdicts.

    Le verdict n'a duré que cinq secondes.
    Khadija Mosawi, l'épouse d'Abdulhadi al-Khawaja, un des opposants condamnés. 10/10/2013 Écouter

    Sa femme, Khadija Mosawi, n’est pas surprise du verdict : « Je n'attendais pas une peine moins lourde pour mon mari que pour les autres... Je pensais que peut-être ils auraient commué la perpétuité en peine de quinze ans de prison comme ils l'ont fait pour certains, mais malheureusement, ils ont confirmé tous les verdicts. C'est vraiment décevant. Cela montre que le gouvernement ne veut donner sa chance à aucun défenseur des droits de l'homme. » Selon elle, seules des pressions diplomatiques pourraient infléchir la position des autorités bahreïniennes.

    Le procès des militants chiites a duré depuis plusieurs mois. Au départ, les autorités de Bahreïn ont jugé par un tribunal d'exception vingt de ces opposants, dont sept par contumace, pour complot contre le régime.

    La répression continue à Bahreïn

    La dynastie des Al Khalifa, de la minorité sunnite, gouverne la petite monarchie de Bahreïn depuis plus de deux cents ans, un territoire peuplé majoritairement de chiites, qui réclament aujourd’hui plus de droits, une meilleure représentativité politique, et l'établissement d'une monarchie constitutionnelle.

    Ces revendications étaient au cœur du soulèvement de 2011 que le régime a réprimé avec le soutien de l'armée de son grand voisin, l'Arabie Saoudite. La répression a causé la mort de plus de 80 personnes, en grande majorité des chiites.

    Depuis, le roi a demandé un rapport sur les violations des droits de l'homme. Mais malgré les recommandations de la commission Bassiouni, créée à cet effet, la répression n'a pas cessé.

    Même si les treize accusés ont finalement été jugés par un tribunal civil, les peines ont toujours été confirmées, et d'autres opposants ou défenseurs des droits de l’homme comme Nabeel Rajab, ont été arrêtés à leur tour. Les autorités brandissent la menace de l'ingérence iranienne et condamnent ce qui constitue, selon eux, un complot contre l'Etat. Pour les ONG comme Amnesty International, les opposants chiites sont des prisonniers d'opinion.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.