GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 24 Mai
Jeudi 25 Mai
Vendredi 26 Mai
Samedi 27 Mai
Aujourd'hui
Lundi 29 Mai
Mardi 30 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Nadir Dendoune, un journaliste engagé détenu en Irak

    media Nadir Dendoune, reporter photographe DR

    Après une semaine sans nouvelles du journaliste français arrêté par la police irakienne, nous en savons un peu plus sur son arrestation et les raisons pour lesquelles il est encore détenu à Bagdad. En France, le soutien s'amplifie, un comité s'est créé, et des personnalités politiques demandent sa libération immédiate.

    Nadir Dendoune, ce reporter photographe de 40 ans, originaire de la banlieue parisienne, a baroudé de l'Australie au sommet de l'Everest.

    Journaliste militant, il s'était déjà rendu en Irak comme bouclier humain il y a dix ans, et c'est pour réaliser un reportage pour Le Monde Diplomatique à l'occasion du 10e anniversaire de l'invasion de ce pays qu'il était à Bagdad.

    Il a été interpellé il y a plus d'une semaine par la police irakienne après avoir pris des photos sans autorisation. Il serait détenu dans une prison de la capitale irakienne. Il n'a pas été inculpé, et serait donc en détention provisoire.

    Les autorités irakiennes lui reprochent selon l'Agence France-Presse d'avoir photographié des sites sensibles appartenant au dispositif sécuritaire. En Irak, les journalistes ont besoin d'une autorisation qu'il aurait omis de demander.

    Nadir Dendoune « est bien traité », selon les autorités irakiennes. Mais ses proches, qui n’ont toujours aucune information sur sa santé et sur les raisons de sa détention, restent inquiets.

    Nadir Dendoune devait rentrer à Paris pour assister ce jeudi 31 janvier au soir à la projection de son documentaire « Palestine » à l'Institut du monde arabe.

    Pour lui venir en aide, un comité de soutien vient de se créer. Le ministère des Affaires étrangères dit suivre le dossier. Pierre Laurent, le secrétaire national du Parti communiste, a écrit à l’ambassadeur d’Irak en France.

    Egalement mobilisé, le député socialiste Pouria Amirshahi espère sa libération prochaine.

    Il faut maintenant que les autorités irakiennes libèrent (Nadir Dendoune) dans les meilleurs délais
    Pouria Amirshahi Député socialiste 11/10/2013 Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.