Syrie : l’Armée libre menace de s’en prendre au Hezbollah - Moyen-Orient - RFI

 

  1. 06:15 TU Sessions d'information
  2. 06:30 TU Journal
  3. 06:40 TU Sessions d'information
  4. 06:50 TU Sessions d'information
  5. 06:58 TU Sessions d'information
  6. 07:00 TU Journal
  7. 07:15 TU Sessions d'information
  8. 07:30 TU Journal
  9. 07:43 TU Sessions d'information
  10. 08:00 TU Journal
  11. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  12. 08:30 TU Journal
  13. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  14. 09:00 TU Journal
  15. 09:10 TU Priorité santé
  16. 09:30 TU Journal
  17. 09:33 TU Priorité santé
  18. 10:00 TU Journal
  19. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  20. 10:30 TU Journal
  21. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  22. 11:00 TU Journal
  23. 11:15 TU Sessions d'information
  24. 11:30 TU Journal
  25. 11:33 TU Sessions d'information
  1. 06:15 TU Sessions d'information
  2. 06:30 TU Journal
  3. 06:41 TU Sessions d'information
  4. 07:00 TU Journal
  5. 07:15 TU Sessions d'information
  6. 07:30 TU Sessions d'information
  7. 08:00 TU Journal
  8. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  9. 08:30 TU Journal
  10. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  11. 09:00 TU Journal
  12. 09:10 TU Priorité santé
  13. 09:30 TU Journal
  14. 09:33 TU Priorité santé
  15. 10:00 TU Journal
  16. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  17. 10:30 TU Journal
  18. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  19. 11:00 TU Journal
  20. 11:15 TU Sessions d'information
  21. 11:30 TU Journal
  22. 11:33 TU Sessions d'information
  23. 12:00 TU Journal
  24. 12:10 TU Grand reportage
  25. 12:30 TU Sessions d'information
fermer

Moyen-Orient

Bachar el-Assad EN BREF Liban Syrie

Syrie : l’Armée libre menace de s’en prendre au Hezbollah

Le conflit syrien est-il en train de prendre une nouvelle dimension ? L’Armée syrienne libre menace d’attaquer les positions du Hezbollah au Liban voisin. Le mouvement chiite, proche du régime de Bachar el-Assad, aurait à plusieurs reprises bombardé des localités tenues par les insurgés en Syrie. Le général Salim Idriss, chef d’état major de l’Armée libre avertit : les rebelles n’hésiteront plus à riposter. Selon lui, les tirs du Hezbollah ont même visé cette semaine des villages syriens situés sur la frontière entre les deux pays.

Nous avons adressé un avertissement ce mardi au Hezbollah, nous leur avons lancé un ultimatum de 48 heures pour qu’ils cessent de nous tirer dessus...
Général Salim Idriss Chef de l’Armée libre 10/10/2013 - par Sami Boukhelifa écouter

Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.