GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
Aujourd'hui
Mardi 27 Août
Mercredi 28 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Le gouvernement est enfin là. Le président de la République, chef de l'État, a enfin signé l'ordonnance. Donc aujourd'hui, le gouvernement ayant été constitué, on se mettra bientôt au travail», a déclaré à la presse le Premier ministre Sylvestre Ilunga, lui-même nommé le 20 mai 2019.

    Moyen-Orient

    La Croatie, point de transit pour des armes et munitions à destination des rebelles syriens?

    media Des armes découvertes en mars 2012 à Homs par des soldats de Bachar el-Assad, qui affirment qu’elles appartiennent aux rebelles. REUTERS/SANA/Handout

    De nouvelles informations d'un important journal croate viennent appuyer des révélations publiées fin février par le quotidien américain The New York Times. La Croatie aurait bien été au cœur d'importantes livraisons d'armes et de munitions aux rebelles syriens, des armes croates mais aussi européennes. Et ces livraisons auraient été organisées par les Etats-Unis.

    Soixante-quinze avions civils, turcs et jordaniens ont décollé entre novembre et février dernier de l'aéroport de Zagreb. Ils ont transporté 3 000 tonnes d'armes et de munitions destinées aux rebelles syriens. Parmi celles-ci, des canons de 60 mm et des lance-roquettes croates mais aussi des armes européennes, et notamment britanniques.

    C'est en tout cas ce qu'affirme l'influent quotidien croate Jutarnji List. Selon ce journal, plusieurs Etats ont participé à ces livraisons d'armes. L'Arabie Saoudite aurait payé le matériel, qui aurait donc transité par la Croatie. Puis la Jordanie et la Turquie auraient transporté ces armes jusqu'en Syrie, via le territoire jordanien. Les Etats-Unis, de leur côté, auraient organisé toute l'opération.

    Zagreb a de nouveau démenti toute fourniture d'armes à l'opposition syrienne. Mais ces révélations succèdent à celles du New York Times. Le 25 février, le quotidien américain affirmait déjà que de nombreux appareils, chargés d'une grande quantité d'armes achetées par Riyad, avaient décollé de Croatie. Il précisait aussi que ces armes étaient principalement arrivées dans les mains de groupes rebelles considérés comme laïcs et nationalistes, et non dans celles des groupes islamistes les plus radicaux.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.