GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
Jeudi 29 Septembre
Vendredi 30 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 2 Octobre
Lundi 3 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Pakistan: un quartier chrétien de Lahore pillé et incendié pour un blasphème

    media Une mère et son fils, dans les restes de leur maison calcinée du quartier chrétiens de Lahore, ce dimanche 10 mars. REUTERS/Mani Rana

    Une centaine de maisons ont été pillées et incendiées par une foule en colère dans un quartier chrétien de Lahore, samedi 9 mars. L’émeute a éclaté après qu’un habitant du quartier ait été accusé de blasphème au cours d’une discussion arrosée avec un musulman, en milieu de semaine.

    Avec notre correspondante à Islamabad, Gaëlle Lussiaà-Berdou

    Un jeune chrétien du quartier de Joseph Colony aurait insulté le prophète Mahomet en milieu de semaine, pendant une discussion arrosée avec un ami musulman. Celui-ci l’a ensuite accusé de blasphème, une offense passible de la peine de mort.

    Le chrétien a été arrêté. Craignant des représailles, vendredi soir, de nombreuses familles ont fui le quartier. Quelques heures plus tard, des centaines de personnes ont investi les lieux, saccagé et mis le feu à des dizaines de maisons et de commerces tenus par des chrétiens.

    Près de 150 arrestations

    Dimanche, la colère était palpable parmi les habitants. Le gouvernement a promis mille cinq cents euros de compensation pour chaque famille touchée. Près de 150 suspects ont été arrêtés. C’est insuffisant, disent les victimes, qui ont bloqué une autoroute en signe de protestation.

    L’incident rappelle tristement celui de Gojra en 2009, lors duquel huit chrétiens avaient été brûlé vifs par une foule de musulmans. Un membre de la communauté chrétienne avait été accusé d’avoir profané le Coran. À ce jour, personne n’a été accusé dans cette affaire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.