GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    La Syrie bombarde pour la première fois au Liban

    media Cratère laissé par une bombe de l'aviation militaire de Bachar el-Assad dans l'est de la Syrie, le 12 mars 2013. REUTERS/Hamid Khatib

    Les incidents sécuritaires à la frontière entre le Liban et la Syrie sont récurrents, c'est l'une des conséquences de la crise en Syrie. Mais pour la première fois ce lundi 18 mars 2013, l'aviation du régime de Bachar el-Assad a bombardé la zone. Depuis plusieurs jours, la tension entre les deux Etats était encore montée d'un cran.

    Damas avait menacé, jeudi 14 mars, de frapper les « bandes armées » se trouvant sur le territoire libanais. Une mise en garde officielle à l'égard de Beyrouth après laquelle, ce week-end, un quotidien pro-régime a à son tour affirmé que le Liban « jouait avec le feu » en laissant passer en Syrie « des jihadistes et des armes ».

    Le président libanais a pris ces avertissements au sérieux. Michel Sleimane a réaffirmé la neutralité de son pays. Il a aussi donné l'ordre à l'armée, déjà très présente dans l'est, d'arrêter tous les combattants qui chercheraient à entrer en Syrie.

    Mais ce lundi 18 mars, l'aviation syrienne a bombardé la frontière. Selon plusieurs sources, quatre roquettes sont tombées près de la ville d'Ersal, sans faire de victimes. Les bombardements et les accrochages meurtriers sont très fréquents dans cette région mais c'est la première fois que les forces syriennes ont recours à des raids aériens.

    Les Etats-Unis confirment et condamnent les bombardements

    Située dans une région montagneuse, la municipalité d'Ersal est une enclave sunnite le long de la frontière. Des milliers de familles syriennes y ont trouvé refuge, mais aussi des combattants de l'Armée libre, qui effectuent des allers-retours entre les deux pays.

    Des membres de l'opposition libanaise ont, eux, dénoncé l'incapacité de l'armée à protéger la population. Les Etats-Unis, pour leur part, ont confirmé les bombardements. « Cela représente une escalade significative dans les violations de la souveraineté territoriale libanaise dont la Syrie se rend coupable », a déclaré Victoria Nuland, porte-parole du département d’Etat.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.