GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Démission surprise du Premier ministre libanais

    media Najib Mikati, le 12 mars dernier au Grand Sérail, le siège du gouvernement à Beyrouth. REUTERS/Jamal Saidi

    Najib Mikati, le Premier ministre libanais, a annoncé sa démission surprise, vendredi 22 mars, à l’issue d’une réunion gouvernementale houleuse. Cette démission laisse le Liban sans gouvernement à un moment particulièrement critique, aussi bien sur le plan interne qu’au niveau de la situation à ses frontières.

    La démission de Najib Mikati a surpris aussi bien ses alliés au sein du gouvernement, que ses adversaires de l'opposition.

    Le Premier ministre a annoncé son départ peu après une réunion houleuse du gouvernement, vendredi soir, lors de laquelle il a été mis en échec par une coalition formée de ministres chiites du Mouvement Amal et du Hezbollah et de ministres chrétiens du parti du général Michel Aoun.

    Les raisons de la démission

    Ce bloc de ministres a voté contre deux propositions présentées par Najib Mikati et le président de la République, Michel Sleiman.

    La première porte sur la nomination des membres de la Commission de supervision des élections législatives, ce qui entrave la tenue du scrutin à la date prévue, en juin.

    La deuxième concerne la prorogation du mandat du chef des Forces de sécurité intérieure, le général Achraf Rifi, qui passe à la retraite le 1er avril. Cet important service de sécurité risque ainsi de se retrouver sans chef, dans un contexte sécuritaire instable et délicat.

    Différends de politique interne

    Najib Mikati a annoncé qu'il démissionnait pour permettre la formation d'un « gouvernement de salut national. » Un vœu pieux, qu'il est très difficile de concrétiser dans les circonstances politiques que traverse le Liban en ce moment.

    En effet, la démission du Premier ministre intervient dans un contexte délicat sur tous les plans. Majorité et opposition ne parviennent pas à s'entendre sur une nouvelle loi électorale, malgré des semaines de négociations ardues. Ce désaccord pourrait provoquer le report du scrutin et créer un vide au niveau du pouvoir législatif.

    Le poids de la crise syrienne

    Sur le plan sécuritaire, le Liban vit au rythme de la crise syrienne qui a depuis longtemps traversé la frontière. La présence d'un million de Syriens, soit le quart de la population, provoque des tensions et une forte pression économique. Très divisés sur la crise en Syrie, les Libanais ne parviennent plus à maintenir leurs différends dans le cadre politique. Les incidents violents, accompagnés de fortes tensions sectaires entre sunnites et chiites se multiplient.

    Dans la ville de Tripoli, au Liban-Nord, ils dégénèrent souvent en affrontements armés, qui ont encore fait ces deux derniers jours une trentaine de morts et de blessés.

    En l'absence d'accord entre les protagonistes, la formation d'un nouveau gouvernement pourrait s'avérer difficile, peut-être impossible. Le Liban se retrouvera alors sans pouvoir exécutif et, dans quelques semaines, sans Parlement. Tout simplement, sans institutions.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.