GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le médecin de Donald Trump écarte toute «spéculation» sur une douleur à la poitrine
    • Hong Kong: les manifestants cernés dans le campus doivent se rendre (cheffe de l'exécutif)
    • La Chine dit être la seule à pouvoir statuer sur la Constitution de Hong Kong (porte-parole du Parlement)
    Moyen-Orient

    Coronavirus : l'Arabie Saoudite sur le pied de guerre pour parer à de nouveaux cas

    media Vue microscopique du coronavirus sur écran lors d'une conférence de presse sur les nouvelles découvertes du virus du SRAS à l'Institut de génomique de Singapour, 09 mai 2003. AFP PHOTO/ROSLAN RAHMAN

    Les autorités sanitaires saoudiennes sont mobilisées pour faire face à de nouveaux cas de coronavirus. Un système de veille sanitaire est mis en place dans tout le pays pour détecter les cas suspects et un suivi médical a été décidé pour les personnels soignants qui ont été en contact avec les malades. Depuis le début du mois, 23 cas ont été déclarés dans le pays, et 11 personnes en sont mortes. Depuis septembre, 30 cas ont été répertoriés dans le monde dont 18 mortels. Le coronavirus est une épidémie proche du SRAS, le syndrome respiratoire aigu sévère. Le SRAS avait causé la mort de plus de 800 personnes en Chine en 2003.
     

    Avec notre correspondante à Riyad, Clarence Rodriguez

    Les autorités saoudiennes sont sur le pied de guerre depuis la semaine dernière. Vingt-trois cas ont été pour l’instant recensés, onze personnes sont mortes du coronavirus depuis son apparition dans un hôpital d’al-Asa dans l’est du royaume.

    D’après le docteur Ziad Mimich responsable de la médecine préventive au ministère de la Santé, « aucune des personnes décédées n’a séjourné à l’étranger avant d’être infectée ». Ce qui fait dire à ce responsable que toute infection à l’étranger par ces personnes est exclue.

    Même si le mode de transmission n’est pas encore clairement défini, on apprend qu’un malade aurait transmis le virus à des membres de sa famille, ici en Arabie saoudite. Ce cas attesterait ainsi la thèse de la transmission interhumaine de l’infection.

    Un système de veille sanitaire est mis en place dans tout le pays pour détecter les cas suspects et un suivi médical a été décidé pour les personnels soignants qui ont été en contact avec les malades. Sans vouloir sombrer dans la psychose les autorités saoudiennes recommandent aux habitants de se laver les mains et de se tenir à distance des personnes malades.

    On se souvient que le coronavirus a été identifié pour la première fois en juin 2012 sur un Saoudien et un Qatari qui avait voyagé en Arabie saoudite. L’Arabie saoudite un pays désormais place sous haute surveillance sanitaire.

     

    Archives RFI à consulter :

    -SRAS: retour à la normale à Pékin

    -Un cas suspect de SRAS en Chine

    -Pékin fait feu de tout bois contre le SRAS

    -SRAS : la Chine passe la vitesse supérieure

    -SRAS : la chasse à la civette est ouverte

    -Du sérum sanguin pour soigner les malades du SRAS
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.