GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: un influent prédicateur sunnite appelle à combattre le régime et ses alliés du Hezbollah

    media Youssef al-Qaradaoui a appelé au jihad contre les forces de Bachar el-Assad. REUTERS/ Rami Bleible

    L'influent prédicateur islamique Youssef al-Qaradaoui a appelé, hier samedi 1er juin, les musulmans sunnites au jihad pour aller combattre les forces du régime en Syrie, appuyées par le Hezbollah chiite libanais. Le conflit syrien prend de plus en plus la tournure d'une guerre sans merci entre les deux grands courants de l'islam.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Pour Youssef al-Qaradaoui, les sunnites en Syrie sont victimes d’un massacre perpétré par le régime, soutenu par l’Iran chiite et son allié libanais le Hezbollah.

    L’influent prédicateur qatari d’origine égyptienne, considéré comme le père spirituel de l’émir du Qatar, a lancé un appel au jihad : « 100 millions de chiites ne peuvent pas vaincre 1,7 milliard de sunnites », a-t-il lancé lors d’un rassemblement à Doha.

    Sur son site Internet, il a appelé tous ceux qui sont capables de mener le jihad et de combattre à se rendre en Syrie. Faisant allusion au leader du Hezbollah Hassan Nasrallah, le prédicateur a déclaré : « Le chef du parti de Satan est venu pour combattre les sunnites. Maintenant nous savons ce que veulent les Iraniens. Ils veulent poursuivre les massacres pour tuer les sunnites ».

    Dimension religieuse

    Cet appel au jihad d’un homme très écouté, mais controversé dans le monde arabo-musulman, confère un peu plus au conflit syrien une dimension religieuse, à un moment où les affrontements entre sunnites et chiites se multiplient en Irak et au Liban.

    Il intervient alors que le Hezbollah a annoncé sa participation directe au combat contre les rebelles dans la ville frontalière de Qousseir, située à dix kilomètres de son principal fief au Liban.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.