GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Irak: une attaque fait 12 morts dans la ville sainte chiite de Kerbala (sécurité)
    • Yémen: les rebelles annoncent vouloir arrêter toutes les attaques contre l'Arabie (dirigeant insurgé)
    • Affaire Karachi: le parquet demande un procès pour Balladur et Léotard (source judiciaire)
    • Respect de la vie privée: Facebook suspend des dizaines de milliers d'applications
    • Commerce: Trump ne pense pas aboutir à un accord avec Pékin avant l'élection de 2020
    • Procès Mélenchon en France: le jugement mis en délibéré au 9 décembre
    • Greta Thunberg espère que la société a atteint «un tournant» sur le climat (interview à l'AFP)
    Moyen-Orient

    Contagion syrienne : dans la banlieue sud de Beyrouth, la vigilance reste de mise

    media Le 26 mai 2013, plusieurs roquettes ont visé le fief du Hezbollah dans la banlieue sud de Beyrouth. REUTERS/Mohammed Azakir

    Les rebelles syriens vont-ils poursuivre leurs représailles contre les fiefs chiites du Hezbollah au Liban ? Mercredi soir, la région de la Bekaa a été visée par des tirs d'obus. Reportage dans la banlieue sud de Beyrouth, bastion du Hezbollah dans la capitale libanaise, où les habitants se disent confiants, malgré la crainte d'éventuels attentats.

    Avec notre correspondante à Beyrouth, Laure Stephan

    Abir se promène dans une rue commerçante de la banlieue sud de Beyrouth. Face aux menaces des rebelles syriens, elle refuse de céder à la peur : « On est habitués, on n'a pas peur ! Israël nous a bombardés en 2006. On a eu trente ans de guerre civile et d'instabilité. Ces jours-ci, je n'ai pas vu ici de check-point du Hezbollah comme l'ont dit des médias, mais les jeunes des partis chiites surveillent les rues pour nous protéger des voitures piégées, c'est tout ».

    Les attentats, le scénario redouté

    Des attentats, c'est le scénario redouté par les habitants. Dans sa boutique de vêtements, Ali se plaint, il n’y pas un client à cause des tensions, malgré la vigilance des commerçants. « Dans cette rue commerçante, dès qu'une voiture suspecte s'approche, on demande, où allez-vous, d'où venez-vous ? Tout le monde doit garantir la sécurité. On garde un œil sur chaque nouveau venu  ».

    Reportage dans la banlieue-sud de Beyrouth, bastion du Hezbollah 07/06/2013 - par Laure Stephan Écouter

    Comme Ali, Ahmad s'est réjoui de la prise de Qousseir par l'armée syrienne et le Hezbollah. Mais il redoute désormais des violences sectaires. « Tout le monde le dit, la guerre en Syrie devient un affrontement entre sunnites et chiites à un niveau régional. Si les régions chiites du Liban sont menacées, c'est parce que le Hezbollah combat aux côtés de l'armée syrienne. Mais ce n'est pas confessionnel, le parti veut protéger le Liban et empêcher l'arrivée de jihadistes ».

    C’est effectivement là, la version officielle du Hezbollah. Une version que nul ne contredit dans les rues de la banlieue sud de la capitale libanaise.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.