GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 26 Mars
Lundi 27 Mars
Mardi 28 Mars
Mercredi 29 Mars
Aujourd'hui
Vendredi 31 Mars
Samedi 1 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Présidentielle France: «Jamais les juges ne pourront démontrer que l'emploi de mon épouse était fictif» (François Fillon sur RTL)
    • Logement en France: fin de la trêve hivernale vendredi et reprise des expulsions pour des milliers de familles
    • Suspecté de participation à un trafic de drogue, un procureur mexicain a été arrêté à la frontière américaine à San Diego (autorités)
    • Etats-Unis: un juge fédéral de Hawaï va étendre le blocage du décret migratoire Trump
    Moyen-Orient

    Egypte: un ex-islamiste à Louxor, le ministre du Tourisme démissionne

    media

    Le ministre égyptien du Tourisme, Hicham Zazou a démissionné. Il entend ainsi protester contre la nomination d'un nouveau gouverneur pour la province de Louxor, ancien radical islamique appartenant à la Jamaa Islameya. Une démission refusée par le Premier ministre Hicham Qandil.

    L’Egypte se trouve plongée dans un imbroglio tragi-comique après la démission de Hicham Zazou. Le ministre du Tourisme avait présenté sa démission pour protester contre la nomination d’un nouveau gouverneur, Adel el-Khayat pour la province touristique de Louxor appartenant la Jamaa Islameya. Il s’agit de l’organisation qui avait revendiqué le massacre de Louxor en novembre 97, quand 62 personnes dont 58 touristes avaient été égorgées devant le temple d’Hatchepsout. Sa démission a été rejetée par le Premier ministre Hicham Qandil.

    A Louxor, le nouveau gouverneur Adel el-Khayat, entouré des gros bras de la Jamaa Islameya, s'est rendu au siège du gouverneur. Mais des centaines de manifestants ont bloqué l'accès du bureau.

    Le gouverneur sommé de rentrer chez lui

    Le bureau de la Jamaa s'est alors réuni ordonnant au gouverneur de rentrer chez lui à Sohag à 200 kilomètres au nord de Louxor. La Jamaa, qui s’est officiellement repentie, affirme vouloir éviter la violence. Elle va même jusqu’à affirmer qu’elle n’aurait pas accepté la nomination d’el-Khayat si le gouvernement l’avait consultée. Conclusion : Louxor est sans gouverneur et le tourisme sans ministre.

    Dans le Delta, des affrontements se sont poursuivis entre Frères musulmans et manifestants. Ces derniers refusent de laisser les gouverneurs de la Confrérie occuper les fonctions qui leur ont été confiées par le gouvernement. Des affrontements qui ont déjà fait près de 200 blessés.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.