GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 29 Septembre
Vendredi 30 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    François Hollande au Qatar: les investissements sont les bienvenus

    media

    François Hollande est arrivé au Qatar en fin de journée ce samedi 22 juin. Une visite de 24 heures consacrée aux relations économiques entre la France et l'Emirat. Plusieurs chefs d'entreprises français accompagnent le président. Il sera aussi bien sûr question du conflit en Syrie d’autant que les Amis de la Syrie se sont réunis à Doha ce samedi.

    Avec notre envoyé spécial à Doha, Florent Guignard

    Lors de leur visite la semaine dernière à Doha, pour préparer le déplacement de François Hollande, les équipes de l’Elysée ont failli tomber nez à nez avec Nicolas Sarkozy, l’ami personnel de l’Emir du Qatar. De la libération des infirmières bulgares en 2007 à la chute de Kadhafi, la relation franco-qatarienne a connu son apogée pendant le quinquennat Sarkozy.

    Mais l’entourage de François Hollande tient à rappeler que le Qatar est un partenaire historique de la France depuis son indépendance il y a quarante ans. De fait, les présidents passent, les intérêts demeurent de part et d’autre. Et même si François Hollande n’entend pas rivaliser avec son prédécesseur sur le terrain de la relation personnelle, même s’il a réservé ses deux premiers voyages dans le Golfe aux rivaux saoudien et émirien, le président français entend maintenir et même renforcer les relations entre Paris et Doha.

    Il y a la diplomatie et la question syrienne, et bien sûr les échanges économiques et militaires. Les investissements du Qatar en France qui paraissent illimités, des grands hôtels au PSG et qui suscitent la polémique, sont toujours les bienvenus. Comme l’explique un conseiller diplomatique de l’Elysée : «Nous ne sommes pas dans une situation où nous pourrions refuser les investissements étrangers».

    Le président français reçu avec les honneurs

    avec notre correspondante à Doha, Laxmi Lota

    François Hollande est reçu pour un dîner privé samedi soir chez l'émir et son épouse, en compagnie du prince héritier. « C'est une visite importante... Les Qatariens sont conscients du dénigrement de leur pays qui existe en France, cette façon de toujours douter des intentions de leur pays. Cette unique visite ne changera pas l'opinion des Francais », reconnaît cet étudiant qatarien à l'Institut francais de Doha.

    Dans les médias locaux, la visite est surtout évoquee par la radio francophone du Qatar. Pour le quotidien Gulf Times, il s'agit de « resserrer les liens bilatéraux ». « La France est un pays qui compte », dit ce Qatarien, cadre chez Qatargaz, la compagnie nationale du gaz. Mais, selon ce consultant, proche du milieu d'affaires qatarien, « cette visite arrive un peu tard, nous sommes en vacances de pré-ramadan ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.