GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
Jeudi 29 Septembre
Vendredi 30 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 2 Octobre
Lundi 3 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Egypte: réaction mesurée du Qatar à la chute de Mohamed Morsi

    media

    Les « printemps arabes » avaient été fortement soutenus par le Qatar, en Egypte et en Tunisie. Jeudi 4 juillet, le Qatar, proche de Mohamed Morsi et des Frères musulmans, a pourtant félicité le nouveau président égyptien par intérim.

    Avec notre correspondante à Doha, Laxmi Lota

    Le Qatar a pris un peu plus son temps que ses voisins : dès mercredi soir 3 juillet, avant même que le président égyptien par intérim ne prête serment, le roi d'Arabie Saoudite avait été le premier à envoyer un chaleureux message de félicitations à Adly Mansour, le qualifiant même de « président de la République arabe d'Egypte sœur ». Le royaume saoudien a été suivi par les Emirats arabes unis qui ont affirmé scruter « avec satisfaction les développements en Egypte ».

    Hier, l'émir du Qatar, cheikh Tamim bin Hamad al-Thani et le Premier ministre ont finalement envoyé un message pour féliciter le président égyptien par intérim. Un porte-parole du ministère des Affaires étrangères a déclaré que le Qatar « continuera à soutenir l'Egypte. Nous respectons la volonté et les choix du peuple égyptien ».

    Al-Jazira au Caire a dû stopper sa diffusion

    Dans les médias, al-Jazira Live Egypte avait commencé à émettre dans le pays après la révolution de 2011. La chaîne de télévision qatarienne déclare sur son site internet que son équipe a été interrompue au beau milieu d'un direct alors qu'elle couvrait une manifestation pro-Morsi. Les présentateurs et leurs invités ont été interpelés avant d'être relâchés.

    Al-Jazira Live Egypte avait aussi diffusé une vidéo de Mohamed Morsi après son arrestation. Ce dernier y déclarait qu'il était toujours le président légitime égyptien.
    Evoquant le sort de Mohamed Morsi, al-Jazira annonce que « l'assiègé de 62 ans a proposé un "gouvernement de consensus" pour sortir de la crise. Ce n'était pas assez pour l'armée, et Mansour, un juge presque inconnu jusque-là, a été installé comme chef intérimaire du pays... »

    Les quotidiens locaux prudents

    Les quotidiens locaux abordent la nouvelle avec précaution. Gulf Times ou The Peninsula publient les dépêches d'agences, AFP, Reuters, sans commentaire. Les quotidiens arabophones évoquent la descente des forces de police dans le bureau d'al-Jazira au Caire.

    Pour le quotidien Al Sharq, « l'Egypte n'a jamais été plongée dans un brouillard aussi épais ». Le mot « coup d'Etat », n'est pas prononcé ici non plus.

    Une réaction donc mesurée et sans condamnation, alors que le Qatar, avait noué une relation très forte avec l'Egypte de Mohamed Morsi. Ces relations étaient chaleureuses et économiques. Avec par exemple le voyage de l'émir du Qatar, alors Cheikh Hamad Bin Khalifa al- Thani, dès août 2012 en Egypte.

    Le Premier Ministre qatarien de l'époque fera le déplacement en octobre de la même année, puis en avril dernier. A la clef, à chaque fois, des annonces de plusieurs milliards de dollars d'investissements en Egypte.

    Mohamed Morsi s'était, lui, rendu au Qatar pour le sommet de la Ligue arabe en mars dernier. Selon un analyste, le Qatar pourrait fermer le robinet à dollars avec le nouveau gouvernement égyptien...
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.