GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 11 Août
Dimanche 12 Août
Lundi 13 Août
Mardi 14 Août
Aujourd'hui
Jeudi 16 Août
Vendredi 17 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    France/Irak: relaxe générale dans l’affaire «Pétrole contre nourriture»

    media

    En France, c’est l’épilogue judiciaire dans l'affaire « pétrole contre nourriture ». Tous les prévenus, à commencer par la multinationale Total et l'ancien ministre Charles Pasqua, ont été relaxés ce lundi 8 juillet 2013 par le tribunal correctionnel de Paris. L'enquête portait sur de possibles détournements du programme pétrole contre nourriture mis en place en Irak lors de la première guerre du Golfe. Un programme qui permettait à Bagdad de vendre du brut en échange de vivres et de médicaments. Les principaux prévenus étaient soupçonnés d'avoir acheté du pétrole en dehors du circuit légal ou d'avoir bénéficié de commissions pour favoriser les intérêts de l'Irak.

    Relaxe générale et totale, ni trafic d’influence, ni abus de biens sociaux, ni corruption. Pour le tribunal, il n’y a pas d’affaire « pétrole contre nourriture ». Tous les prévenus dont Charles Pasqua, d’anciens diplomates et Christophe de Margerie, patron du groupe pétrolier Total, sont intégralement blanchis.

    Certes, reconnaît le tribunal, le régime de Saddam Hussein a bien contourné l’embargo de l’ONU en distribuant des millions de barils de pétrole à des personnes amies. Mais rien ne prouve que les prévenus aient été allocataires de barils de brut en échange d’un supposé lobbying pro-irakien.

    « On a quand même un sentiment d’amertume parce que c’est un combat qui a duré pendant huit ans, déclare Me Pierre Haïk, l'avocat de Charles Pasqua. Dès le départ, nous savions, en tout les cas en ce qui concerne Charles Pasqua, qu’il y avait d’énormes difficultés dans cette affaire et que le juge n’a jamais voulu rien entendre. Enfin, nous sommes aujourd’hui très heureux de cette décision qui a blanchi l’ensemble des protagonistes de cette affaire ».

    Si, à 86 ans, Charles Pasqua reste poursuivi dans plusieurs dossiers, cette relaxe lui enlève quand même un certain poids.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.